AccueilÉDITO

Un nageur écolo s’est mis en tête de ramasser tous les déchets marins entre Marseille et Toulon

Publié le

par Jeanne Pouget

(© Le Grand Saphir/ Facebook)

Afin de sensibiliser à la pollution qui envahit la Méditerranée, Emmanuel Laurin s’est lancé un défi sportif et écologique : nager 120 kilomètres entre Marseille et Toulon et ramasser tous les déchets se trouvant sur son passage.

(© Le grand saphir/ Facebook)

"On pense souvent que la Méditerranée est faite d’eau claire et de sable fin […] Mais des déchets comme celui-là on en compte près de 300 millions en Méditerranée", explique Emmanuel Laurin, en montrant un détritus souillant le fond de l’une des mers les plus polluées du monde. Soûlé de se prendre des sacs en plastique dans les pieds jusque dans le parc national des Calanques, ce Dijonnais de 32 ans a lancé le projet "Le grand saphir" : un défi sportif et écologique pour sensibiliser à la pollution de la Méditerranée.

Il s’est donc lancé ce jeudi 25 mai pour une nage de 120 kilomètres entre Marseille et Toulon, afin de récolter tous les déchets trouvés en mer sur son passage. Une "balade" prévue sur deux semaines et 14 étapes. Il sera accompagné par l’équipage d’un voilier (sur lequel il pourra dormir le soir), de kayakistes qui l’aideront à nettoyer les fonds marins et d’un photographe qui immortalisera tout ce beau monde.

Le but du programme est de sensibiliser le grand public, mais aussi de répertorier les différentes formes de pollution : "Il faut arrêter de penser que la pollution vient des touristes ou des pêcheurs. Quand tu jettes ton paquet de clopes dans la rue à Dijon, il y a de grande chance pour qu’il se retrouve dans la mer via les rivières", explique-t-il à 20 Minutes en rappelant tacitement que 80 % de la pollution marine est d’origine terrestre.

À lire -> Pour la science et l’écologie, cet homme s’apprête à traverser le Pacifique à la nage

À voir aussi sur konbini :