featuredImage

En 2016, le Colorado a vendu pour 1,3 milliard de dollars de weed légale

Le dernier grand rapport financier du Colorado montre que l'économie de l'État fut largement boostée en 2016 par le profit engendré par la légalisation du cannabis.

(Photo: Pixabay)

(© Pixabay)

En 2012, quand le Colorado est devenu l'un des premiers États américains (avec celui de Washington) à annoncer la légalisation du cannabis à des fins récréatives, les conservateurs locaux et fédéraux annonçaient tous un désastre culturel et social imminent. Mais les pro-légalisation ont toujours maintenu qu’avec une régulation appropriée, le cannabis n’apporterait que des changements positifs aux communautés.

Près de cinq ans plus tard, les chiffres semblent confirmer les prédictions des sociaux-libéraux : l’industrie du cannabis est une aubaine pour le Colorado. Toutefois, avec les clichés véhiculés sur les fumeurs, les intérêts politiciens, les problèmes d'insécurité, la paranoïa ou encore des études scientifiques erronées, il y a de nombreux facteurs sociétaux qui empêchent toujours la légalisation de la marijuana dans le reste du pays.

Cependant, comme le souligne The Cannabist (la branche du Denver Post spécialisée dans tout ce qui touche à la weed), les boutiques dédiées de l'État ont vendu l’équivalent de 1,3 milliards de dollars (1,23 milliards d’euros) de cannabis en 2016, générant 200 millions de dollars (189 millions d’euros) de revenu fiscal pour les caisses du Colorado. Cette manne sert à financer des écoles, des centres de soins et... les forces de l'ordre locales.

Une énorme manne financière

À l’échelle nationale, on estime également à 53 milliards de dollars la valeur du cannabis vendu aux États-Unis l’année dernière. Comme l’herbe n’est complètement légale à l’heure actuelle que dans huit États, l’essentiel de cet argent finance le marché illégal. C’est pourquoi beaucoup d’activistes appellent à une régulation fédérale du cannabis. Pas seulement pour le profit engendré, mais pour des raisons de sécurité. Mason Tvert, directeur de la communication du groupe de lobbying Marijuana Policy Project, déclare :

"Ces chiffres publiés par le Colorado sont juste la partie émergée de l’iceberg. La marijuana est maintenant vendue dans des commerces accrédités plutôt que dans la rue. Elle est préalablement testée, emballée, labellisée, et n’est vendue qu’à des adultes qui prouvent qu’ils sont majeurs. Le Colorado récolte les bénéfices inestimables pour sa santé et sa sécurité publiques de son système de régularisation stricte. Et ça fonctionne…"

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Evan Glazman, publié le 15/02/2017

Copié