featuredImage

En Angleterre, "demander Angela" au bar pour se sortir d'un rencard gênant

Le gouvernement local du Lincolnshire a lancé un code, "Angela", pour que quiconque puisse demander discrètement de l'aide dans des bars ou des clubs en cas de harcèlement.

capture

"Salut, je suis Angela. Vous êtes en rencard et ça ne fonctionne pas ? Votre date Tinder ou POF [PlentyOfFish] n'est pas celui qu'il disait être sur son profil ? Vous ne vous sentez pas en situation de sécurité ? Tout ça vous semble un peu chelou ? Si vous allez au bar et demandez 'Angela', les barmen sauront que vous avez besoin d'aide pour vous sortir de cette situation et vous appelleront un taxi ou vous aideront discrètement — le tout sans faire de vagues."

Voilà ce que dit un poster apparu il y a quelques semaines sur les murs de bars et de boîtes dans le comté du Lincolnshire, au Royaume-Uni. L'initiative, menée par le gouvernement local du 26 octobre au 2 novembre, visait à lutter contre le harcèlement sexuel, en offrant aux victimes une manière discrète de régler une situation inconfortable. Depuis le partage d'une photo du poster sur Twitter, la campagne a été unanimement saluée dans les pays anglophones.

"J'ai vu ça dans des toilettes et je me suis dit que c'était important et que ça devrait être appliqué partout, pas uniquement dans le Lincolnshire."

À l'origine de l'opération "Ask for Angela", on retrouve l'organisme public Lincolnshire Rape Crisis et sa campagne #Nomore, qui vise à promouvoir son service dédié aux violences domestiques et sexuelles. Le personnage d'Angela est une idée de la responsable du service, Hayley Child, qui s'est félicitée auprès de Buzzfeed UK de la réponse "extrêmement positive" constatée sur les réseaux sociaux après la diffusion de la photo.

"Le but [de la campagne] était de promouvoir un changement culturel dans nos rapports à la violence et aux abus sexuels, promouvoir les services administratifs locaux et donner aux victimes le pouvoir de signaler les actes à la police ou aux Crimestoppers [une ONG de sécurité présente au Royaume-Uni]", explique-t-elle. Mission accomplie : avec des dizaines de milliers de partages et des réactions variant sur le thème du "c'est génial, faites-en une campagne nationale", "Ask for Angela" a convaincu. Ça tombe bien, puisqu'elle sera relancée au début de l'année 2017, annonce Hayley Child.

Article mis à jour le 27 octobre 2016.

Par Thibault Prévost, publié le 26/10/2016