AccueilÉDITO

L’île de Pâques va accueillir la plus grande réserve marine d’Amérique latine

Publié le

par Jeanne Pouget

Les habitants de l’île de Pâques (Chili) ont approuvé par consultation populaire la création d’un sanctuaire marin d’une superficie de 720 000 kilomètres carrés. Il s’agira de la plus importante réserve de ce type en Amérique latine.

L'île de Pâques sera bientôt aussi célèbre pour sa biodiversité que pour ses statues (© Arian Zwegers/Wikimedia/CC)

Célèbre pour ses statues géantes, les moai, l’île de Pâques (à quelque 3 500 kilomètres à l’ouest du Chili) le sera bientôt aussi pour sa politique écologique. En effet, ses habitants, les Rapa Nui, ont approuvé lundi 4 septembre la création de la plus grande aire marine protégée d’Amérique latine, d’une superficie de 720 000 kilomètres carrés. C’est cinq fois plus que l’aire marine des îles Galapagos, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Une décision applaudie par le gouvernement chilien, qui dirige l'île depuis 1888.

Dans cette aire marine protégée, l’activité humaine sera restreinte afin de préserver les espèces animales et la biodiversité de ces eaux qui abritent notamment des récifs de corail et des espèces endémiques. Les habitants ont voté afin que seule la pêche pratiquée de façon artisanale par le peuple Rapa Nui soit autorisée.

"Cela a été un long processus et la lutte ne fait que commencer. En tant que peuple, nous lançons un cri, nous disons 'non à la pêche illégale', 'non à la pêche industrielle dans nos eaux', 'non à l’activité minière', nous voulons être un exemple au niveau international", a commenté Poki Tane Haoa, représentant du gouvernement sur l’île de Pâques, dans des propos rapportés par l’AFP et cités par Le Monde.

L’île de Pâques fera ainsi partie des dix plus grandes réserves marines mondiales, ce qui lui permettra de mieux se prémunir contre les nombreux facteurs qui mettent en danger sa biodiversité – comme la surpêche et le tourisme, sans parler de l’acidification de l’océan et du changement climatique. Aujourd’hui, les réserves naturelles marines ne recouvrent que 6,35 % de la surface des océans.

À lire -> Le plus grand sanctuaire marin du monde vient de voir le jour dans les Îles Cook

À voir aussi sur konbini :