Hillary Clinton en mars dernier dans un lycée de Phoenix, Arizona (© Gage Skidmore / Commons Wikimedia)

L'île de Guam, qui ne s'est pas trompée depuis 1980, choisit Clinton

Un résultat symboliquement fort, même s'il ne rapportera pas de grand électeur à la candidate démocrate.

Hillary Clinton en mars dernier dans un lycée de Phoenix, Arizona (© Gage Skidmore / Commons Wikimedia)

Hillary Clinton en mars dernier dans un lycée de Phoenix, Arizona (© Gage Skidmore / Commons Wikimedia)

Située dans l'océan Pacifique, la toute petite île de Guam (550 kilomètres carrés, soit cinq fois plus petit que le Luxembourg) est connu pour ses paysages paradisiaques, ses bien trop nombreux serpents et pour avoir toujours, depuis 1980 tout du moins, choisi le bon candidat aux élections présidentielles américaines.

Publicité

En effet, le territoire est rattaché, bien que non incorporé et organisé, aux États-Unis. Ainsi donc, les habitants peuvent voter, même si cela n'aboutit qu'à un résultat symbolique puisqu'aucun grand électeur n'est nommé par la suite.

En cette nuit du 8 au 9 novembre, Libération, qui cite USA Today, nous apprend que les résultats sont tombés. C'est Hillary Clinton qui l'emporte d'une belle avance, avec 71,63 % des voix, contre 24,16 % pour Donald Trump et 4,22 % pour Emidio Soltysik, le candidat socialiste. La première d'une longue série ? On le saura assez vite.

Par Arthur Cios, publié le 09/11/2016

Pour vous :