Le groupe de metal ISIS confondu avec les terroristes de l'État islamique

Pas de bol. L'abréviation des terroristes de l'État islamique en anglais coïncide avec le nom du groupe de postcore américain ISIS, rendu célèbre dans les communautés metal et hardcore d'avant-garde du monde entier. 

À part un certain goût pour les paysages désolés, ISIS ne partage pas grand-chose avec les terroristes de l'Etat islamique

À part un certain goût pour les paysages désolés, ISIS ne partage pas grand-chose avec les terroristes de l'État islamique

Il n'aura pas fallu longtemps à l'État islamique pour faire connaître son nom au monde entier. L'organisation djihadiste formée dans le chaos régnant aux frontières de l'Irak et de la Syrie a multiplié ses offensives depuis mars 2014. Sa conquête de zones stratégiques à cheval sur les deux pays inquiète le reste du globe et ses exactions, terribles, sont tristement célèbres.

Publicité

Une publicité dont le groupe de postcore américain ISIS se serait bien passé. Quel rapport ? Si en France, l'on nomme ces terroristes "État islamique", ou "EI", les anglophones lui font référence comme "Islamic State of Irak and Syria", soit "ISIS". Exactement comme le groupe formé à Boston en 1997.

"Ça nous a pris au dépourvu", explique à ABC News Aaron Harris, batteur du groupe et membre fondateur. Lointain de se douter qu'un tel malentendu puisse se produire avec ses auditeurs un jour, il poursuit :

Des fans nous ont envoyé des e-mails pour nous faire part de leur réticence à porter nos t-shirts désormais ; et on a aussi reçu quelques commentaires assez bas-du-front...

Publicité

Publicité

"Situation déplorable"

Malgré son split en 2010, le groupe de postcore ISIS fait encore partie des noms les plus légendaires de cette mouvance, initiée dans le sillage d'un groupe comme Neurosis, ou encore aux côtés des Suédois de Cult of Luna. Même s'ils ont mis leur groupe original en sommeil, les membres continuent d'annoncer des informations relatives à leurs projets parallèles via les plateformes d'ISIS.

C'est pourquoi la formation a décidé de clarifier le nom de sa page Facebook, le changeant d'Isis à "ISIS the band" depuis le début de la (stupide) confusion avec les terroristes sunnites. Reste qu'au sein du groupe de postcore comme dans son entourage, le sentiment dominant est l'incrédulité. Un représentant de Ipecac, leur dernier label, partage sa déception à ABC News :

C'est une situation déplorable que des gens peu éclairés puissent ne pas voir la distinction entre un groupe de musiciens inactifs et un groupe terroriste impliqué dans les informations internationales.

Publicité

Entre autres exactions particulièrement terribles perpétrées par l'État islamique, dont le meurtre de 700 membres d'une même tribu insurgée, la vidéo de la décapitation du reporter américain James Foley par l'organisation le 19 août a durement touché l'opinion américaine. Heureusement, le monde n'est pas toujours aussi cruel : ISIS est aussi le nom d'un excellent groupe qui aura laissé cinq albums et une tonne d'EPs, splits et autres lives à la gloire du postcore américain. Et c'est déjà ça.

Par Théo Chapuis, publié le 26/08/2014