AccueilÉDITO

Nous avons officiellement un 79e organe : le mésentère

Publié le

par Thibault Prévost

Une nouvelle étude a permis d'identifier avec certitude l'existence d'un organe supplémentaire du corps humain, le mésentère. Reste à savoir à quoi il sert.

Le professeur J. Calvin Coffey présentant une modélisation 3D du mésentère. (© University of Limerick)

Léonard de Vinci avait, une fois de plus, le nez creux : en 1508, le génie protéiforme identifiait le mésentère, une partie du système digestif, le distinguant en tant qu'organe... et tout le monde s'en foutait pendant plus de 500 ans. En 2016, grâce aux travaux d'un professeur de chirurgie irlandais appelé J. Calvin Coffey, qui viennent d'être publiés dans la revue médicale du Lancet Gastroenterology & Hepatology, le mésentère est à nouveau reconnu comme organe, cette fois-ci officiellement. À la suite de la publication, il a fait son apparition dans l'un des grands ouvrages de référence sur l'anatomie humaine, le Gray's Anatomy (non, on ne rigole pas), devenant ainsi notre 79e organe.

Le chercheur explique dans un communiqué que "la description anatomique qui avait été établie, en cent ans d'anatomie, était incorrecte [...] cet organe est loin d'être fragmenté et complexe, c'est simplement une structure continue". En effet les chercheurs ne voyaient là qu'un amas de structures fragmentées. Avec l'officialisation du mésentère en tant qu'organe, une nouvelle science, la "science mésentérique", pourrait voir le jour, et permettrait d'enquêter sur le rôle du nouvel organe dans les maladies abdominales. Car si on sait que l'organe existe, on ne sait en revanche toujours pas à quoi il sert.

À voir aussi sur konbini :