AccueilÉDITO

L’État islamique revendique deux attentats simultanés à Téhéran

Publié le

par Cyrielle Bedu

Ce sont les premiers attentats revendiqués par l’organisation État islamique en Iran.

Deux attentats ont eu lieu ce mercredi 7 juin en plein cœur de la capitale iranienne, Téhéran. Dans la matinée, deux groupes ont ainsi simultanément attaqué deux lieux emblématiques de la ville, situés à une vingtaine de kilomètres l’un de l’autre : le Parlement iranien et le mausolée de l’ayatollah Khomeyni, fondateur de la République islamique. Le bilan provisoire est de 12 morts et 39 blessés.

Selon le vice-ministre de l’intérieur, Hossein Zolfagari, quatre hommes déguisés en femmes ont d’abord ouvert le feu dans l’enceinte du Parlement, alors réuni en session. Malgré la fusillade en cours, la session parlementaire a continué de se dérouler, comme l’indique cette journaliste de France 24 basée à Téhéran :

Au sein du Parlement pourtant, la situation était loin d’être sûre, comme le montre cette vidéo prise pendant la fusillade :

Quasiment au même moment, un groupe de deux personnes a attaqué le mausolée de l’ayatollah Khomeyni. L’une d’elle s’est fait exploser à l'intérieur du monument, tandis que l’autre a été abattue par les forces de l’ordre.

L’organisation terroriste État islamique (EI) a revendiqué ces attentats par le biais de son organe de propagande Amaq. C’est la première fois que l’EI revendique de telles attaques en Iran. "Depuis le début de l’année, l’EI a multiplié les menaces à l’égard de Téhéran dans le cadre de ce que le groupe djihadiste présente comme une guerre de religion entre sunnites et chiites", rappelle Le Monde. Pour la correspondante de France 24 à Téhéran cependant, ces attentats marquent un tournant pour l’Iran qui jouait jusqu’à présent beaucoup sur son bilan sécuritaire.

À voir aussi sur konbini :