AccueilÉDITO

De Jared Leto à Rihanna, les tenues les plus extravagantes du Met Gala

Publié le

par Naomi Clément

Placé sous le signe de la religion, l’évènement fut le lieu de pèlerinage d’un parterre d’artistes visiblement très inspirés.

Ce lundi 7 mai, le célèbre Metropolitan Museum of Art (Met) de New York organisait son fameux Met Gala : un dîner ultra-mondain, créé en 1948, qui inaugure chaque année la nouvelle grande exposition du Costume Institute, entité du musée américain entièrement dédiée à la mode. Comme le rappelle le Huffington Post, cet évènement, dont le ticket d’entrée s’élève à 30 000 euros, vise notamment à réunir le maximum de célébrités dans le but de financer l’exposition du Costume Institute qui, pour 2018, se penche sur le cas de la religion.

Après avoir exploré le lien entre mode et cubisme, mode et super-héros ou plus récemment mode et culture chinoise, la nouvelle rétrospective du Costume Institue, baptisée "Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination", s’attache ainsi à décrypter le lien entre haute couture et imagerie catholique. Une thématique qui n’a pas manqué d’inspirer les artistes présents. De Lana del Rey à Cardi B en passant Chadwick Boseman, voici notre grand cru du Met Gala 2018.

Rihanna en papesse triomphale

Des pieds à la tête parée d’un ensemble de perles et de cristaux spécialement pensé par la maison Margiela, la chanteuse, dont le neuvième album se préparerait en coulisses, a une nouvelle fois fait preuve d’audace. Et au vu de ses précédentes apparitions, notamment en 2015, où son interminable robe jaune s’était instantanément transformée en mème, nous n’en attendions pas moins d’elle.

#metgala2018 #heavenlybodies #galliano #margiella

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri) le

Cardi B invoque la vision de l’Immaculée Conception

L’arrivée prochaine de son premier enfant ne l’a pas empêchée de se présenter sur le tapis rouge du Met Gala. Cardi B, acclamée pour la sortie récente de son premier album Invasion of Privacy, a fait sensation grâce à une robe Moschino démesurée qui, aux yeux de certains, évoquerait la vision de l’Immaculée Conception.

Solange Knowles et le culte du du-rag

Fan invétérée de Nas, dont les albums ont marqué son adolescence, Solange Knowles éprouve un amour inconditionnel pour le hip-hop. Désireuse de lui rendre hommage, la chanteuse du sublime A Seat at the Table a choisi d’orner son crâne d’un du-rag noir : accessoire favori des rappeurs issus des années 2000, qu’elle féminise ici à la perfection.

Le duo sacré de Lana Del Rey et Jared Leto

Visiblement plus que complices, Lana del Rey et Jared Leto ont sans aucun doute formé le plus joli couple de la soirée. Au bras du chanteur, qui revêt ici l’apparence d’un Jésus très baroque, l’interprète de "Blue Jeans" se transforme en une sublime déesse. Ils doivent tous les deux leur look à Gucci, l’une des marques de luxe les plus créatives de ces derniers mois.

Zendaya ou la réincarnation de Jeanne d’Arc

Pour son passage au Met Gala, la jeune chanteuse et actrice américaine, révélée par la chaîne Disney Channel, a choisi de rendre hommage à Jeanne d’Arc grâce à une tenue créée de toutes pièces par Versace.

SZA, divine comme à son habitude

Également signée Versace, la voluptueuse tenue de SZA fut très remarquée. Constituée d’une robe rose, d’une paire de cuissardes scintillante et d’une auréole dorée, elle confère à la chanteuse une véritable stature de sainte. Un choix idéal, étant donné que son premier album Ctrl, sorti à l’été 2017, nous avait envoyés au septième ciel.

Une publication partagée par SZA (@sza) le

L’angélique Katy Perry

Comme à son habitude, Katy Perry a joué la carte de la sobriété. Habillée par Versace, la chanteuse a choisi d’assembler une mini-robe dorée et des cuissardes, le tout assorti à une paire d’ailes géantes, qui mesureraient selon Time plus d’1 m 80. La discrétion en personne.

Chadwick Boseman, un saint parmi les saints

L’acteur phare de Black Panther a troqué sa combinaison noire pour un ensemble blanc immaculé signé Versace. La cape, estampillée d’une imposante croix dorée, rappelle cependant l’âme du super-héros qui sommeille en lui.

À lire -> On a décrypté "This is America", le dernier clip viral et symbolique de Childish Gambino

À voir aussi sur konbini :