AccueilÉDITO

Les lycéens américains préféreraient le cannabis à l'alcool

Publié le

par Théo Chapuis

La tendance à la consommation de drogue et d'alcool est à la baisse chez les jeunes aux États-Unis. Mais le cannabis semble désormais plus prisé que la boisson.

D'après ce graphique de Project Know, le pourcentage moyen d'États où les jeunes ont consommé du cannabis est supérieur à celui où ils ont bu plus de cinq verres d'alcool en deux heures. (© Project Know)

Le lycéen américain se défonce plus qu'il ne se biture. C'est du moins la conclusion d'une étude rapportée par le Washinton Post le 1er août. Le journal en veut pour preuve les résultats de ProjectKnow.com, un site de data et de prévention sur les drogues aux États-Unis, qui a rendu le 1er août les résultats d'un travail mené sur l'année 2014.

Notons que seuls le Colorado et l'État de Washington avaient alors légalisé la marijuana à cette époque, avant l'Alaska, le district de Columbia et l'Oregon en 2015.

Une consommation en baisse

Tout d'abord, la tendance à la baisse de la consommation d'alcool des Américains âgés de 12 à 17 ans se confirme : alors qu'ils étaient 17,6 % à en boire régulièrement en 2002, ce taux s'est aujourd'hui effondré à 11,6 %. Or Project Know relève que la consommation de cannabis a elle aussi reculé. Mais moins.

Les cinq juridictions des États-Unis avec le plus fort pourcentage de jeunes de cet âge ayant fumé du cannabis au cours des 30 derniers jours sont les suivantes : le district de Columbia (32,2 %), puis le Nouveau-Mexique (27,8 %), Washington (26,7 %), le Connecticut (26 %) et enfin le Vermont (25,7 %).

Si on applique la même étude à l'alcool, c'est en Virginie-Occidentale que les jeunes en consomment le plus (24,4 %), puis au Montana (23,5 %), au New Jersey (23 %), en Iowa (23 %) et en Arkansas (22,9 %). Aux États-Unis, 4 300 jeunes meurent de causes liées à l'alcool chaque année.

Une carte de Project Know : en vert les États où les jeunes de 12 à 17 ans consomment majoritairement du cannabis, en bleu ceux où ils lui préfèrent la boisson. L'opposition se fait surtout entre États ruraux et États davantage urbanisés. (© Project Know)

Le rapport compare également ses résultats aux pratiques européennes. Alors que la France fait figure de leader de consommation de la marijuana en Europe avec 24 % de jeunes en ayant fumé dans les 30 derniers jours, les États-Unis se situent en-dessous avec un taux de 20 %, ex æquo avec l'Espagne. Les jeunes des autres pays européens ont tous une consommation de cannabis moindre à la nôtre et à celle des Espagnols.

Une méthodologie limitée

Attention, toutefois. Si l'on note que le pourcentage moyen d'États où les jeunes ont consommé du cannabis est supérieur à celui où ils ont bu plus de cinq verres d'alcool en deux heures (définition américaine du binge drinking), rien n'indique avec certitude que les jeunes préfèrent le pétard à la bière – ni l'inverse d'ailleurs. Il faudrait pour cela savoir avec certitude combien de jeunes de 12 à 17 ans résident dans chaque État... et là, c'est plus compliqué.

Deux choses cont néanmoins certaines :

  1. La tendance de la consommation d'alcool et de drogue aux États-Unis est à la baisse, alors qu'elle augmente en France d'après le dernier rapport annuel de l'Office européen des drogues et des toxicomanies (OEDT).
  2. Les mentalités évoluent autour du cannabis aux États-Unis : après la légalisation de la détention d'une petite quantité de cannabis dans cinq juridictions américaines, la ville de la Nouvelle-Orléans (Louisiane) a décidé de décriminaliser son usage.

À lire –> Au Colorado, les jeunes ne fument pas plus depuis la légalisation

À voir aussi sur konbini :