Curieusement, les gens d’extrême droite seraient sexuellement plus épanouis

Un sondage révèle que les électeurs d’extrême droite sont plus de 70 % à se dire "très satisfaits" de leur vie sexuelle, ce qui les place largement au-dessus de la moyenne.

love-sex-festival-810x503

Le sexe et la politique ont une fâcheuse tendance à se mélanger, pour le meilleur et pour le pire. Un nouveau sondage le confirme, révélant une corrélation inattendue entre les deux. Et les résultats sont intrigants. Le site britannique d'enquête YouGov s’est en effet lancé dans une grande étude : plus de 19 000 personnes au Royaume-Uni, mais aussi en France, en Allemagne, au Danemark ou encore en Suède, ont été interrogées sur leur satisfaction sexuelle. Les résultats ont notamment été utilisés dans un livre intitulé Sex, lies and the Ballot Box (Sexe, mensonges et bulletins de vote).

Publicité

Grâce à un graphique publié sur BuzzFeed, on apprend notamment qu’en Angleterre et au Danemark les gens de la gauche modérée sont les plus malheureux au lit, alors qu’en Allemagne ce sont ceux d’extrême gauche, et en France ceux de droite. Une seule catégorie d’électeurs met tous les pays d’accord : ceux d’extrême droite. Dans les six pays sondés, ils sont systématiquement plus de 70 % à se déclarer "très heureux".

 

Joe Twyman, un membre de l’équipe de YouGov, a expliqué à BuzzFeed :

"De toute évidence, il y a plusieurs facteurs qui peuvent expliquer la satisfaction sexuelle d’un individu. Cette étude ne suggère pas que changer votre point de vue politique va vous rendre plus heureux au lit (ou dans les escaliers, ou sur le sol de la cuisine, ou dans la douche ou sur la banquette arrière d’une voiture).

La règle ancienne qui dit que corrélation et causalité sont deux choses différentes s’applique ici. Être très à droite ne satisfait personne sexuellement. Malgré tout, ces résultats suggèrent effectivement que, contrairement aux stéréotypes populaires, les gens les plus à droite sur le spectre politique sont ceux qui apprécient le plus le sexe dans plusieurs pays d’Europe."

Publicité

Si ces nombres font mentir les clichés sur les gauchistes qui seraient des vrais lapins, il faut aussi admettre que le sexe est un sujet sur lequel tout le monde n’est pas honnête. De là à insinuer que les gens d’extrême droite sont les plus enclins à prétendre avoir une vie sexuelle épanouie il n’y a qu’un pas, que nous ne risquons pas à franchir.

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par Lydia Morrish, publié le 05/09/2016

Copié

Pour vous :