AccueilÉDITO

Les deux Corées défileront sous un drapeau commun lors des JO d’hiver

Publié le

par Clothilde Bru

La Corée du Nord et la Corée du Sud formeront une équipe commune pour l’épreuve féminine de hockey sur glace aux prochains JO d’hiver.

Les signes de réchauffement des relations entre les deux Corées ne cessent de se multiplier, depuis cette main tendue par le Nord au Sud au lendemain du Nouvel An. Du 9 au 25 février prochains, la Corée du Sud accueillera les Jeux olympiques d’hiver dans la ville de Pyeongchang, et à la faveur de cet événement, les discussions ont repris entre les deux ennemis.

Ce mercredi 17 janvier, le ministre de l’Unification sud-coréen a confirmé que les deux pays s’étaient mis d’accord au cours de négociations, qui se sont tenues le jour même dans la ville frontalière de Panmunjeom, comme le rapporte Le Monde : non seulement la Corée du Nord va envoyer une délégation à Pyeongchang, mais elle va marcher côte à côte avec la Corée du Sud sous une bannière commune, une première depuis 2006.

Un drapeau à la force symbolique

Le drapeau de l’unification coréenne est utilisé pour représenter la Corée dans son ensemble – le Nord et le Sud. S’il n’est pas reconnu officiellement par la communauté internationale, il a en revanche acquis une force symbolique, et est parfois utilisé quand les deux Corées participent ensemble à un événement sportif.

La première fois était en 1991, lors des Championnats du monde de tennis de table, où les deux pays concourraient avec une équipe commune. Néanmoins, le fait qu’ils présentent une équipe commune à des Jeux olympiques est inédit. Les deux pays se sont mis d’accord pour ne former qu’une seule équipe féminine de hockey sur glace.

Reste à obtenir la validation du Comité international olympique (CIO), qui s’est déjà dit favorable à la participation de la Corée du Nord. Malgré les apparences, les deux Corées restent encore aujourd’hui en guerre. Pour rappel, les affrontements qui se sont tenus de 1950 à 1953 ont été stoppés par un armistice et non par un accord de paix.

À lire -> JO d’hiver : la Corée du Nord va envoyer 230 pom-pom girls à Pyeongchang

À voir aussi sur konbini :