Les 5 nouvelles émotions de Facebook viennent de débarquer

"Love," "haha," "wow," "triste" et "en colère" : les nouvelles réactions de Facebook ont débarqué.

Votre feed Facebook va être bouleversé. Ce mercredi 24 février, c'est le jour qu'a choisi le réseau social au 1,6 milliard d'utilisateurs dans le monde pour introduire ses "émotions" à "tout le monde", soit une nouvelle manière pour les utilisateurs de réagir aux contenus. Six "réactions" sont ainsi désormais permises : le classique "j'aime", la joie, l’amusement, la surprise, la tristesse et la colère. Ils ont été intitulés "love," "haha," "wow," "sad" et "angry".

Publicité

Pour rendre effective leur utilisation, c'est très simple :

- sur mobile, mettez à jour l'application puis gardez le bouton like appuyé

- sur ordinateur, survoler le "J'aime" avec la souris. Vous verrez les émotions apparaître

Ces émotions viennent compléter le célèbre "Like" et ont été façonnées plusieurs mois après la fameuse demande formulée par les utilisateurs du réseau social d’un bouton "Je n’aime pas". En septembre 2015, Mark Zuckerberg avait communiqué sur le travail d’un bouton de ce type, sans donner plus de précisions. Le 8 octobre, le patron de Facebook  annonçait l'extension.

Publicité

Adam Mosseri, directeur du développement produit chez Facebook, dans une interview au New York Times, affirmait ensuite que le choix des émotions avait été réalisé après un travail sur les emojis : "Nous avons essayé de trouver ceux qui sont les plus utilisés dans le monde." 

Et Facebook de noter aujourd'hui :

"Nous conduisons des recherches globales depuis plus d’un an, par le biais de groupes thématiques et d’enquêtes pour déterminer le type de réactions dont les utilisateurs veulent pouvoir disposer. Nous avons aussi étudié la manière dont les utilisateurs commentent les billets et les principaux emoticons et stickers dont ils se servent pour manifester leurs réactions afin de proposer une série de Réactions adéquates."

Publicité

Les utilisateurs français vont progressivement voir débarquer ces nouvelles réactions dans leur feed. Sur Twitter, certains ont déjà réagi :

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 24/02/2016

Pour vous :