Les chaussettes sont le nouvel accessoire phare du luxe

Être fashion, c’est l’être de la tête aux pieds.

Qui l’eut cru ? Alors que dans le prêt-à-porter le business de la chaussette a déjà explosé, il semblerait que cette dernière devienne le nouvel accessoire de luxe incontournable. Les chaussettes ont toujours été plus ou moins un symbole de bourgeoisie, en témoignent les très classes paires de chez Tommy Hilfiger ou Calvin Klein que portent souvent les hommes d’affaires.

Publicité

Dernièrement, elles sont même devenues un synonyme de coquetterie, tant elles permettent subtilement d’habiller sa tenue. Des marques telles que Cos, Monki et (anciennement) American Apparel les repensent sous toutes leurs coutures. On peut alors les trouver pailletées, transparentes, en résille, incrustées de motifs junk food ou en version ultrakitsch : il y en a pour tous les goûts. Et aussi pour tous les prix.

Les chaussettes, le nouvel accessoire très luxe

Demna Gvasalia les associe par exemple aux chaussures à talons pour son label Vetements. On les aperçoit aussi chez Kenzo, Vivienne Westwood et Gucci, avec de jolies sandales. Et visiblement, c’est un chouette coup de marketing que les créateurs réalisent là. En effet, tel que nous le rapporte The Fashion Law, les chaussettes s’avéreraient être le nouveau "symbole prouvant son statut social". Si c’est peut-être difficile de l’imaginer, c’est un fait : les chaussettes à près de 100 euros la paire se vendent comme des petits pains.

Sarah Rutson, la vice-présidente du pure player Net-à-porter, déclarait auprès du magazine que les chaussettes à l’allure sportive de Vetements était remarquablement populaires. Elle précise que l’année dernière, en l’espace de seulement cinq jours, plus de 500 paires avaient été vendues. Et ce n’est pas un cas à part, puisqu’elle ajoute que les chaussettes à rayures d’Off-White se vendent aussi très bien, tout comme celles de Balenciaga et Gucci.

Publicité

Nous pouvons par ailleurs noter que, sur le site, la plupart des chaussettes sont exposées sur des chaussures à talons : cela annonce, sans aucun doute, les prémices d’une nouvelle mode. Une nouvelle tendance qui ne nous étonne que très peu, tant les chaussures "chaussettes-talons" sont partout.

Mieux vaut des chaussettes que rien du tout

De plus, comme le souligne le magazine de mode, la production des chaussettes reste beaucoup plus simple en termes de propriété. Celle-ci reste proche de la licence (souvent utilisée dans les cosmétiques), qui consiste à payer des royalties à un détenteur de brevet pour utiliser son idée. On comprend tout de suite un peu mieux les nouveaux modèles printaniers de Monki.

Si ça peut paraître grotesque, cela reste néanmoins compréhensible. Tout le monde ne peut pas s’offrir un jean Vetements à 2 000 euros ou un chemisier Gucci à plus de 1 000 euros. Cependant, une paire de chaussettes à 70 euros, c’est un peu plus accessible. Par amour de la mode, les fashionistas sont prêtes à tout. C’est simplement logique, les modeux fauchés vont plus facilement opter pour des chaussettes de marque, tout comme ils se sont empressés d’acheter le briquet Balenciaga chez Colette.

Publicité

Alors si vous voulez avoir une version des claquettes-chaussettes un peu moins cheap, vous savez ce qu’il vous reste à faire : économiser des mois entiers pour avoir la classe.

Par Manon Baeza, publié le 23/08/2017

Pour vous :