AccueilÉDITO

Législatives : 61 % des électeurs ne veulent pas que Macron ait une majorité à l'Assemblée

Publié le

par Cyrielle Bedu

À cinq semaines du premier tour des élections législatives, un sondage Ipsos/Sopra Steria publié le soir du 7 mai estime que plus de la moitié des électeurs français ne souhaitent pas qu'Emmanuel Macron dispose d'une majorité absolue à l'Assemblée nationale.

C'est la douche froide. Alors que le leader d'En Marche ! vient de remporter le second tour de la présidentielle avec 65,68 % des suffrages (contre 34,32 % pour son adversaire Marine Le Pen), un sondage Ipsos/Sopra Steria réalisé pour France Télévisions, Radio France, LCP/Public Sénat, RFI-France 24, Le Point et Le Monde semble montrer que les Français ne sont pas pour autant prêts à lui laisser complètement le champ libre pour ses réformes.

Ce sondage a été réalisé entre le 4 et le 6 mai 2017, auprès de 4 838 personnes inscrites sur les listes électorales. À la question "S'il est élu président de la République, souhaitez-vous qu'Emmanuel Macron dispose d'une majorité absolue de députés à l'occasion [des] élections législatives ?", 30 % des sondés ont répondu "plutôt pas", tandis que 31 % ont affirmé "pas du tout". Seulement 15 % des personnes interrogées se disent "tout à fait" favorables à ce que le leader d'En Marche ! dispose d'une majorité absolue de députés à l'Assemblée.

Il faut dire que, toujours selon ce sondage Ipsos/Sopra Steria, 43 % des électeurs d'Emmanuel Macron avaient pour but principal de faire barrage au Front national. En outre, 84 % des personnes ayant affirmé avoir voté pour le nouveau président de la République ont déclaré ne pas être convaincues par son programme. Seulement 8 % de ses électeurs se disent convaincus par la personnalité du nouveau chef de l'État. Il n'y a plus de doute : Emmanuel Macron aura du pain sur le planche...

À lire -> Emmanuel Macron est le nouveau président de la République française

À voir aussi sur konbini :