Le Touquet, la nouvelle destination branchée de l’été

Depuis qu’Emmanuel et Brigitte Macron y vont, la station balnéaire est devenue un fief encore plus prisé. En plus des familles riches, de jeunes blogueurs et des branchés de tout bord vont s’y ressourcer.

Fin juillet, Macron passait un week-end au Touquet, dans la villa Monejan, demeure familiale possédée par son épouse dans le "triangle d’or" de la commune. Cette maison est devenue une véritable attraction touristique. Mais le Touquet tout entier est touché par la macronmania.

Publicité

Dans "l’Arcachon du Nord", le chef de l’État joue aussi au tennis, mange des crevettes grises au café des Sports et se balade à vélo en front de mer, ce qui donne lieu à de nombreux selfies avec les locaux et les badauds venus de toute la France, de Belgique et d’Angleterre pour voir le président français.

Les magazines Grazia et Elle consacrent ainsi des papiers à la destination désormais très prisée. Des tee-shirts imprimés du slogan "Le Touquet, city of president" s’arrachent comme des macarons. Et les bars voient leur chiffre d’affaires augmenter depuis que les tabloïds s’intéressent au couple présidentiel.

Quel touquet !

Publicité

Mais si la station balnéaire du Pas-de-Calais est depuis les années 1970 une destination chic, la vraie nouveauté, en plus des visites du couple Macron, c’est qu’elle attire de plus en plus de jeunes et de bobos. À la rédaction, une journaliste originaire d’Amiens qui y passait ses étés enfant nous raconte : "Ça a beaucoup changé. C’était un mélange entre St-Trop et Deauville où les gens friqués allaient. Depuis peu, c’est plein de hipsters."

Il faut dire que le Touquet-Paris-Plage a de sérieux atouts. La "perle de la côte d’Opale" possède des dunes, une large plage et une vaste forêt. Son centre de loisirs, intitulé Joie de Vivre et qui existe depuis 70 ans, offre un panneau très photogénique, et ses cabines de plage colorées font sensation sur Pinterest et Instagram.

Pourtant, beaucoup de touristes reviennent déçus : "Ça rend mieux sur les réseaux sociaux. En vrai, c’est beaucoup de béton à côté de quelques villas exceptionnelles réservées aux plus argentés", nous confie un proche, revenu du rêve balnéaire.

Publicité

Publicité

Par Violaine Schutz, publié le 07/08/2017

Pour vous :