Le tatouage de paupière, entre poésie, sarcasme et résilience

Un endroit particulièrement délicat qui nécessite que les tatoueurs soient formés.

Les tatouages reflètent souvent le caractère de ceux qui les portent. Le motif choisi peut raconter une histoire, des passions, des croyances, etc. Et le choix de son emplacement en dit aussi beaucoup. Loin des clichés et des faux-semblants, les tatouages sur le visage et le crâne sont généralement synonymes de charisme, d’originalité et démontrent souvent un besoin fort de s’exprimer.

Publicité

C’est aussi le cas de ceux sur les paupières, qui, bien que moins visibles, attirent de plus en plus les fans de tatouages, mais aussi les novices. Avant de vous lancer et d’écrire sur vos paupières à l’encre indélébile, il faut que vous ayez en tête quelques éléments : petites et délicates, vos paupières sont plus adaptées à des modèles minimalistes, comme des petits messages sincères ou ironiques, des symboles géométriques, etc.

La première fois qu’Indy Voet (@indyvoet) a tatoué des paupières, il s’agissait de celles d’une ancienne collègue. Depuis, ce tatoueur belge a eu de plus en plus de demandes. Spécialisé dans la technique du hand-poke, il n’utilise aucune machine pour tatouer les paupières. Alors que ceux sur les mains et les pieds ont tendance à se délaver, Indy Voet assure que ce n’est pas le cas pour les paupières :

"Quand ils sont faits correctement, et en dehors d’une petite séance de retouche après un mois de guérison, ils sont tout aussi permanents que d’autres tatouages."

Publicité

L’artiste confirme néanmoins que l’emplacement et le grain de peau modifient le processus. Il souligne également qu’il faut se former pour avoir l’assurance nécessaire et réussir à tatouer un endroit aussi délicat :

"Choisissez bien votre tatoueur, regardez leurs portfolios pour voir s’ils ont déjà une expérience avec ce type d’emplacement. Si c’est le cas, écoutez leurs conseils sur la position, la taille, les soins post-tatouage, etc."

Publicité

Propriétaire d’un café baptisé Lucifer Lives et client d’Indy, Lucas s’est fait tatouer "Fuck you" sur les paupières :

"Je pense que le tatouage parle pour lui-même. Je voulais quelque chose d’antisocial, donc ça me semblait adapté !"

Indy et Lucas sont très bon amis, et ce dernier avait déjà une belle collection de tatouages de l’artiste quand il a décidé qu’il était prêt pour celui-ci :

Publicité

"J’étais assez détendu en fait, je n’ai presque pas eu mal. La seule chose chiante, c’était de devoir garder les yeux fermés aussi longtemps."

Cela dit, tout le monde ne se fait pas tatouer une insulte, voyez plutôt :

A post shared by nolly (@nollytattoos) on

A post shared by Indy (@indyvoet) on

Une publication partagée par Indy (@indyvoet) le

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Jen Ripper, publié le 08/12/2017

Pour vous :