AccueilÉDITO

Le Royaume-Uni est le premier pays à reconnaître le parkour comme un sport

Publié le

par Matthew Kirby

À quand le tour de la France ?

C'est officiel : courir dans tous les sens, sauter d'immeuble en immeuble et faire des saltos au-dessus des poubelles est un sport au Royaume-Uni, depuis le 10 janvier. La reconnaissance du parkour comme véritable discipline sportive par les cinq comité sportifs du Royaume-Uni résulte d'une croisade de sept ans. Concrètement, cela signifie que des subventions d'État peuvent enfin être décernées aux assos et clubs de parkour.

Parkour UKl'association qui a mené la campagne de lobbying, a célébré l'annonce, en revendiquant ce grand succès. "Notre plus grand défi à présent est de faire connaître le parkour à un public plus large", s'est réjoui Eugene Minogue, le président de l'association. Le parkour, ou "art du déplacement", demande d'utiliser la force de son corps pour courir, sauter et franchir divers obstacles du milieu urbain. La ministre du Sport britannique, Tracey Crouch a salué ce sport qui "utilise les espaces urbains pour encourager l'activité physique".

Toutefois, l'activité a souvent fait l'objet de controverses, à la suite des morts de certains de ses adeptes lors de cascades particulièrement périlleuses. Parkour UK assure que la sécurité et le plaisir sont les deux mots clés de la pratique telle qu'elle sera enseignée. En attendant, n'en déplaise aux Yamakasi, la France, pays d'origine du parkour moderne, ne reconnaît toujours pas officiellement la discipline comme un sport.

À lire -> Parkour : un jeune Britannique victime d’un accident mortel dans le métro parisien

À voir aussi sur konbini :