AccueilÉDITO

Le Porn Yourself Festival t’invite à créer ton propre porno

Publié le

par Chayma Mehenna

Du jeudi 18 au dimanche 21 mai, La Mutinerie, un bar créé par des femmes pour les femmes, organise un nouvel événement cul à Paris, le Porn Yourself Festival.

Cette année, La Mutinerie, lieu parisien queer, inaugure la première édition du Porn Yourself Festival. Imaginé par deux ami.es, Ju et Dürtal, l'événement s’inspire du Pornfilmfestival de Berlin. L’idée est de motiver le public à faire ses propres films pornos. Et si par porno, il est facile de penser à la vision machiste et classique du porn, c’est-à-dire "à bite, à chatte, à seins, sans que ça puisse être plus intéressant que papa-dans-maman version hard", Dürtal ne l’entend pas ainsi. Pour lui, "en faisant notre porno on ne laisse pas notre image être exploitée pour un usage tiers : on la met en scène, on la contrôle, on l’exploite nous-même, pour nous-même". Une démarche d’appropriation et de réappropriation de son corps, de son image qui ne nécessite ni de moyens techniques ni beaucoup de connaissances préalables. Faire son propre porno c’est utiliser un moyen d’expression "qui procure de la puissance".

Des ateliers étonnants

Pour amener celles et ceux qui fréquenteront le festival à y prendre goût et s’y familiariser, le festival Porn Yourself propose de nombreuses projections de films pornos DIY. Mais aussi des ateliers. Au total, une demi-douzaine sur des thèmes kinky (s’initier au bondage, fabriquer son sex-toy, créer son martinet, se familiariser aux pratiques BDSM…). Le tout couronné par un atelier "faire son propre porno DIY" ainsi qu’une "sex party". Lors de ces activités, il y a d'abord un partage d’expériences et d’idées, puis dans le respect des limites de chacun et chacune, il y a le passage à l’action.

Si tu hésites à y passer, on laisse Dürtal t’y inciter :

"Si tu es queer, et féministe, viens voir les films d’autre queers politisés, et on espère que ça va te donner envie de faire tes propres films – que ce soit avec ton smartphone tout seul dans ta chambre, ou en équipe avec plus de matériel. Et si tu n’es pas queer, c’est OK, viens voir nos films, mais reste conscient que le festival est avant tout fait par et pour des personnes queer et féministes ! (Par contre, si t’es pas féministe, ce festival n’est certainement pas pour toi.)"

La Mutinerie, un lieu queer novateur

Mais comment parler du festival "Porn Yourself', sans parler du lieu qui l'héberge. La Mutinerie est un bar "par et pour les meufs". Le lieu n’est pas anodin, c’est l'un des QG de la scène queer. À l’emplacement actuel de La Mutinerie se trouvait auparavant un bar lesbien, l’Unity, qui occupait les murs depuis 1996. Lorsque sa vente fut annoncée il y a cinq ans, la communauté qu’il accueillait s’est retrouvée privée de son siège.

C’est en pensant à cette communauté que, lors d’une soirée bien arrosée, un collectif composé de lesbiennes et transsexuels a eu envie de racheter ce lieu. L’idée ? Rester fidèle à l’histoire de cet emplacement historique tout en apportant un vent de changement et une alternative aux espaces festifs communautaires déjà existants. Le jour de l'inauguration, le choix du nom s’est fait par un vote du public à l’applaudimètre. Une manière de laisser la parole aux clients et de leur donner de l’importance. Ce sera "La Mutinerie", autrement dit la révolte ou la rébellion ouverte contre l’autorité.

Car loin de n’être qu’un lieu de nuit, La Mutinerie est un espace politique, impliqué dans les luttes queer et féministes. L’équipe a adopté un fonctionnement en autogestion, une décision qui en elle-même a un sens politique. Le lieu sert aussi de salle de réunion pour de nombreuses associations et collectifs ne disposant pas de locaux, qui peuvent ainsi organiser des permanences. Ce bar propose également des soirées dont 10 à 15 % des bénéfices sont reversés à des associations, des collectifs féministes, trans ou lesbiens.

Le Porn Yourself Festival se déroule du 18 au 21 mai 2017 à la Mutinerie, 178 rue Saint-Martin, Paris 3e.

À voir aussi sur konbini :