AccueilÉDITO

Le Parlement allemand légalise à son tour le mariage homosexuel

Publié le

par Astrid Van Laer

Vendredi 30 juin, le Bundestag a voté la légalisation du mariage entre deux personnes de même sexe. Un vote à l’initiative de Angela Merkel, qui s’est pourtant prononcée contre l’adoption du texte de loi.

Ce vendredi 30 juin, la chambre basse du Parlement allemand a voté la légalisation du mariage entre deux personnes de même sexe, comme le précise le texte de loi : "Le mariage est conclu à vie par deux personnes de sexe différent ou de même sexe." En 2001, une loi avait été adoptée autorisant l’union civile entre personnes homosexuelles, mais celle-ci ne leur permettait pas pour autant de jouir des avantages fiscaux dont disposent les couples hétérosexuels mariés ni d’avoir accès à l’adoption. La loi a été approuvée par 393 députés (contre 226), faisant ainsi de l’Allemagne le 14e pays européen à légaliser le mariage homosexuel, mais doit cependant encore être formellement validée par la chambre haute du Parlement avant d’entrer en vigueur.

Fait étonnant : le vote a été initié par Angela Merkel en début de semaine, cette dernière se disant favorable à une discussion sur le sujet. Pourtant, la chancelière allemande a placé un bulletin rouge dans l’urne, ce qui témoigne de son opposition à cette loi. Elle a précisé qu’il s’agissait d’une "décision personnelle" et n’a donné aucune consigne aux membres de son parti, le CDU (Union chrétienne-démocrate) :

"Pour moi, le mariage est, au vu de notre Constitution, une union entre un homme et une femme, c’est la raison pour laquelle j’ai voté contre la proposition de loi."

La cheffe de gouvernement a ajouté qu’elle désirait que ce vote permette d’amener "davantage de paix sociale". D’après Le Point, il s’agirait surtout, à trois mois des élections législatives, de ne pas fâcher des alliés potentiels, tels que les sociaux-démocrates ou les Verts, afin de former avec son parti une coalition.

À lire -> Témoignage : jeune homosexuel, l’homophobie a longtemps été mon quotidien

À voir aussi sur konbini :