AccueilÉDITO

Vampires, esclaves et hérétiques : une carte pour railler "Le monde selon Daech"

Publié le

par Ariane Nicolas

Un artiste slovaque a imaginé cette carte après les attentats. Petit panorama d'un monde rempli de vampires, de cannibales et de dangereux amateurs de vin. 

Internet fait ce qu'il peut pour nous redonner le sourire après les attentats de Paris, et on le remercie. Vous avez peut-être lu notre article sur les tweets qui nous ont fait marrer entre deux crises de larmes, ou celui-ci sur les excuses imaginaires de l'homme qui a hébergé les terroristes à Saint-Denis. Voici un autre moment de bravoure, qui nous vient cette fois de Slovaquie, répéré par le Huffington Post, jeudi 19 novembre.

L'étudiant en graphisme Martin Vargic a imaginé une carte du monde (du moins, une partie du monde) vue à travers les yeux de Daech. Habitué de ce type de carte grinçante, il a élaboré celle-ci après les attentats du 13 novembre. Il rend d'ailleurs hommage aux victimes, au bas de l'image, précisant que cette création est "un œuvre d'art satirique qui ne vise à offenser personne".

"Vins sataniques" et "marché aux esclaves"

Cette carte faussement à l'ancienne tourne en dérision la bêtise des jihadistes, à travers leur méconnaissance et leur dégoût du monde qui les entoure. La Suède est ainsi rebaptisée "Satanistan", la France et l'Allemagne "Eurabia", le Mali "marché aux esclaves" la Russie "Iblis", équivalent du Diable, la Roumanie se transforme en terre de "vampires infidèles"... Les pays à forte population musulmane ne sont pas en reste. Le Liban devient un pays de "raclures", l'Egypte, de "parias" et l'Iran, "d'hérétiques"...

Mention spéciale pour la région de Bordeaux, usine à fabriquer des "vins sataniques". On peut en être fier !

HALCYONMAPS

Cliquez sur l'image pour l'afficher en grand ou rendez-vous sur le site DeviantArt

À voir aussi sur konbini :