AccueilÉDITO

Eagles of Death Metal sort de son silence : "L'amour peut éclipser la haine"

Publié le

par Ariane Nicolas

Le groupe était sur scène quand les terroristes ont mené leur attaque au Bataclan, vendredi. Il envoie ses pensées (et une jolie image) à la France dans un message plein d'émotion, mercredi.

Cinq jours après le choc et l'horreur, ils sortent de leur silence. Le groupe Eagles of Death Metal a envoyé un message sur Twitter et Facebook, mercredi 18 novembre, pour témoigner leur soutien aux familles des victimes. Sur scène lorsque les terroristes ont mené leur attaque meurtrière au Bataclan, vendredi, ils sont sortis sains et saufs de la tragédie. Ils n'avaient posté qu'un court message sur Facebook dans la nuit de vendredi à samedi.

Dans ce nouveau message, EODM diffuse une image pleine de force : la couverture de l'album Peace, Love, Death Metal retravaillée sur fond tricolore.

Voici leur message :

Le groupe est désormais à l'abri. Nous sommes horrifiés et tentons de réaliser ce qui s'est produit à Paris. Nos pensées vont d'abord à Nick Alexander [responsable merchandising du groupe, tué vendredi], aux collaborateurs de notre label Thomas Ayad, Marie Mosser et Manu Perez, et aux amis et fans dont les vies ont été volées à Paris, ainsi qu'à leurs familles, à leurs amis et à leurs proches.

Malgré le chagrin qui nous lie à ces victimes, ces fans, ces familles, aux citoyens de Paris et à tous ceux qui sont la cible du terrorisme, nous sommes fiers de faire face tous ensemble, dans notre nouvelle famille, unis dorénavant dans un esprit d'amour et de compassion.

Nous tenons à remercier la police française, le FBI, les ministères des Affaires étrangères français et américain, et plus particulièrement tous ceux qui, le soir de la tragédie, nous ont aidés du mieux qu'ils ont pu à travers ce calvaire inimaginable,

Tous les shows de EODM sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

Fidèles à eux-mêmes, les membres du groupe concluent leur message (en français) avec une pointe d'humour : "Vive la musique, vive la liberté, vive la France, and vive EODM."

À voir aussi sur konbini :