AccueilÉDITO

Le discours puissant de Chimamanda Ngozi Adichie à Harvard

Publié le

par Olanrewaju Eweniyi

L’autrice nigériane a mis ses talents d’oratrice à profit lors d’une intervention face aux leaders américains de demain.

Chaque année, les étudiants de Harvard choisissent une personnalité qui vient donner un discours pour clôturer leur parcours universitaire. De grands noms se sont déjà essayés à cet exercice, comme le musicien Quincy Jones, l’actrice Natalie Portman, le démocrate Joe Biden ou encore la journaliste Christiane Amanpour. Cette année, la promotion de 2018 a adressé cette invitation à l’autrice nigériane Chimamanda Ngozi Adichie.

Cette écrivaine prolifique a bien entendu été rendue célèbre par ses écrits, mais également par ses deux TED Talks. Le premier, donné en 2009, baptisé "The Danger of a Single Story", traitait de l’importance qu’une seule histoire peut avoir dans notre représentation du monde. Et des extraits du second, en 2012, "We Should All Be Feminists" ("Nous devrions tous être féministes"), ont été repris dans la chanson "Flawless" de Beyoncé en 2013.

Traduits dans plus de 30 langues, ses romans et essais sont largement plébiscités, aussi bien par le public que la critique : L’Hibiscus pourpre a obtenu le prix des écrivains du Commonwealth 2005, L’Autre moitié du soleil l’Orange Prize 2007, et Americanah – qui est sur le point d’être adapté en mini-série par Lupita Nyong’o – a remporté le National Book Critics Circle Award 2013. En mars 2017, elle a également publié Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation féministe, qui se présente sous la forme d’une lettre destinée à une amie.

Le 23 mai dernier, elle s’est donc adressée à tous les futurs diplômés de la prestigieuse université, en choisissant le thème de l’honnêteté. Insistant sur le caractère inédit de l’atmosphère actuelle dans la société américaine, elle a appelé les futurs leaders du pays à faire preuve de courage face à la vérité, même si celle-ci n’est pas toujours facile à admettre ou à assumer, déclarant notamment :

"Il n’a jamais paru aussi urgent que ces temps-ci de protéger et d’apprécier la vérité à sa juste valeur. Les plus grands regrets de ma vie sont liés à des moments où je n’ai pas eu le courage d’assumer la vérité."

Oratrice de talent, Chimamanda Ngozi Adichie a livré un discours fort et d’une résonance toute particulière à l’ère des fake news, donnant ainsi une leçon de courage et d’humilité aux étudiants présents.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :