AccueilÉDITO

L’appli de VTC estonienne Taxify débarque à Paris

Publié le

par Pierre Schneidermann

Un acteur supplémentaire vient grossir les rangs déjà bien garnis des services de VTC.

(© Kārlis Dambrāns/Flickr/CC)

Taxify, une entreprise estonienne dans laquelle a investi le géant chinois Didi l’été dernier, a lancé son service de VTC ce jeudi 5 octobre, à Paris. Elle revendique d’ores et déjà 2 000 chauffeurs inscrits, et des milliers d’autres seraient sur liste d’attente. Pour ces derniers, la différence sera de taille avec Uber : Taxify ne ponctionnera en effet ses chauffeurs qu’à hauteur de 15 %.

C’est dix points de moins que son hyper concurrent américain, lequel maintient sa commission à 25 % et refuse toujours, malgré les pressions, de revoir sa gourmandise à la baisse. "Cela permettra aux chauffeurs de gagner plus et d’être plus heureux. Et un chauffeur heureux rendra un client heureux", a déclaré Markus Villig, le PDG de 23 ans, au Parisien.

Pour maintenir ce bas taux, Taxify a décidé de la jouer drastique : selon L’Usine Digitale, il n’y aura que quatre employés dans les bureaux parisiens. Ce qui devrait également permettre à Taxify d’être environ 10 % moins cher qu’Uber.

Par acquit de conscience, nous avons téléchargé l’appli. À la navigation, elle ressemble à toutes les autres applis de VTC. En revanche, elle est en anglais et ne possède évidemment pas les multiples options de course qui ont contribué au succès d’Uber (UberPool, UberVAN, partage de course, etc.).

"Henri de Taxify" nous aura tout de même appris cette excellente nouvelle : toutes les courses sont à moitié prix pendant le mois d’octobre. Vrouuum !

(capture d’écran du Android de l’auteur)

À voir aussi sur konbini :