AccueilÉDITO

De l’art contemporain au design, la Fiac s’empare des lieux emblématiques de Paris

Publié le

par Manon Baeza

Du 19 au 22 octobre, la Fiac de Paris réinvestit les lieux emblématiques de Paris.

Du 19 au 22 octobre, se tiendra la 44e édition de la Foire internationale d’art contemporain (Fiac) de Paris, qui a, une fois de plus, fait les choses en grand. Cette année, la nef du Grand Palais accueillera 193 galeries, parmi les plus importantes de la scène internationale. Des galeries éclectiques qui représenteront une trentaine de pays, et qui couvriront aussi bien l’art moderne et contemporain, que le design.

Effectivement, il y aura de tout, des galeries mastodontes et d’autres un peu plus classiques. Les galeries parisiennes cohabiteront avec 40 nouvelles venues. Si elles restent majoritairement européennes, nous pouvons relever l’arrivée du Kosovo, de la Tunisie ainsi que de l’Égypte pour cette nouvelle édition de la Fiac. Jennifer Flay, la directrice de la foire depuis 2003, déclarait auprès de Télérama :

"Tout n’est pas parfait et il reste encore beaucoup à faire, surtout avec l’Afrique. Mais avec Salma Feriani basée à Tunis, la Fiac accueille son premier exposant nord-africain. On en rêvait tous, surtout depuis le Printemps arabe."

Le point clé de cette nouvelle édition, c’est la réintroduction du domaine du design au sein de cette manifestation artistique annuelle. Effectivement, au cours de ces dernières années, le design avait été légèrement dénigré. Pour remédier à cela, la Fiac a convié 5 galeries reconnues à l’international pour leur expertise dans le design du XXe et XXIe siècle.

Le parcours hors les murs de la Fiac

La Fiac dévoile un parcours mêlant de nombreuses œuvres qui se situent dans différents lieux emblématiques de la scène parisienne. Des œuvres que l’on retrouvera notamment dans le jardin des Tuileries, qui en exposera une trentaine. Également au sein du jardin et du musée Eugène Delacroix, qui présentera différentes sculptures et installations explorant le thème du temps et de l’espace. Ainsi que sur la place Vendôme, qui accueillera une grosse infrastructure éphémère construite avec des segments de canalisations en polyéthylène et des troncs d’arbre qui s’incrusteront à ces tubes. Une œuvre qui souhaite évoquer "la pénurie d’eau qui menace notre planète", tel que le rapporte Télérama. Cette même place avait d’ailleurs suscité la polémique en 2014 avec l’œuvre à la forme phallique de Paul McCarthy.

Avec "On Site", les visiteurs auront aussi l’opportunité d’admirer pas moins de quarante œuvres, à côté du Petit Palais, sur l’avenue Winston-Churchill. Non loin, dans un container à la sortie du métro Champs-Élysées-Clemenceau, les plus curieux seront à même de visionner gratuitement plusieurs films d’artistes. Enfin, dans le cadre du festival "Parades for Fiac", les visiteurs pourront également suivre une lecture de poésie de l’artiste américain John Giorno au sein de l’auditorium du Louvre. Ils pourront aussi assister à différentes performances de danseurs au palais de la découverte et dans d’autres lieux parisiens.

Cette manifestation artistique débutera dès ce jeudi 19 octobre avec la nocturne des Galeries, qui fédère l’ouverture d’une centaine de galeries parisiennes entre 18 heures et 22 heures. Pour plus d’infos, c’est par ici.

À voir aussi sur konbini :