La tour Eiffel bientôt encerclée par un mur de verre de 2,5 mètres

Le monument le plus célèbre de Paris va devenir un symbole de la peur du terrorisme. 

(© Flickr / Creative commons / Pierre-Louis FERRER)

(© Pierre-Louis Ferrer/Flickr/CC)

Les fouilles et les contrôles font partie du quotidien des Français depuis la mise en place de l'état d'urgence après les attentats de janvier 2015. Malheureusement, il semblerait que la peur va s'ancrer durablement dans notre paysage, avec la transformation des abords de l'un des monuments les plus célèbres au monde.

Publicité

La tour Eiffel, déjà entourée par des clôtures de sécurité depuis l'Euro 2012, ne va pas de sitôt retrouver sa liberté : un mur transparent de 2,5 mètres de haut va être érigé tout autour du fameux monument parisien. Vers l'automne, c'est "une clôture antiballes qui englobera l’essentiel des jardins de la tour Eiffel", a indiqué Bernard Gaudillère, président de la Société d’exploitation de la tour Eiffel aux élus du Conseil de Paris, avant de préciser que les travaux devraient coûter 20 millions d'euros.

"Tous les travaux de sécurisation de la tour Eiffel se font en concertation avec les architectes des Bâtiments de France pour que cela s’insère le mieux possible dans le quartier", a assuré au Parisien Jean-François Martins, adjoint à la maire chargé du tourisme. Mais comment insérer un mur en verre de 2,5 mètres sur le site touristique payant le plus visité au monde, sans que l'on ait l'impression d'être dans un film de science fiction bien flippant ? En plus de la gêne visuelle, c'est toute la circulation qui va être bouleversée : l'accès au parc par les quais ou l’avenue Gustave-Eiffel ne sera plus possible. L'enceinte suivra un périmètre de sécurité établi par la Préfecture de police de Paris. L'accès à la zone restera gratuit mais on conseille aux visiteurs de s'armer de patience s'ils veulent voir la dame de fer d'un peu plus près.

Par Bérénice Rebufa, publié le 09/02/2017