AccueilÉDITO

La RATP étudie sérieusement la végétalisation du métro parisien

Publié le

par Jeanne Pouget

© RATP

Dans le cadre d'une consultation citoyenne, les Franciliens se sont prononcés en faveur de la végétalisation de leur métro. La RATP va donc étudier la question. 

© RATP

Du 2 novembre 2016 au 2 février 2017, la RATP à lancé un "appel à idées" afin de consulter ses usagers pour améliorer ses services. Parmi les cinq idées gagnantes (sur plus de 2 000 proposées), celle de Susana F. en faveur des espaces verts dans le métro. Oui, les Parisiens en ont marre du gris, et son idée a séduit les votants puisqu'elle a récolté 6 133 voix sur 47 795 votes. En effet, quoi de mieux qu'un peu de végétation pour améliorer la qualité de l'air et rendre plus esthétiques les gares RER et stations de métro ? La RATP, qui s'est engagée à réaliser les idées les plus plébiscitées, commence donc à étudier la question.

Une idée pas si simple à réaliser

Si de prime abord ce vœu paraît simple à réaliser, il s'agirait en fait d'un véritable "challenge technique" selon Franck Avice, directeur du département services et espaces multimodaux de la RATP, interrogé par Le Monde. La difficulté se situe aussi bien au niveau de la lumière, pour faire vivre les plantes, que de l'entretien général. Il existe bien un précédent à la station Gare de Lyon, dotée d'une serre tropicale mais l'expérience ne serait pas complètement satisfaisante : "Son entretien est difficile. La poussière est visible sur les feuilles même si un agent intervient régulièrement pour en assurer le nettoyage", rapporte le quotidien.

En bref, il ne suffit pas de poser quatre pots par-ci par-là pour que le métro soit végétalisé. Il faut donc réfléchir sérieusement à une mise en œuvre durable et intelligente du projet. C'est pourquoi, avec ses partenaires, la RATP envisage pour l'heure deux pistes : celle des murs végétaux (une solution néanmoins coûteuse) et celle de la végétalisation dans ses stations en plein air. "On peut imaginer une démarche collaborative avec des associations ou des écoles d’horticulture", glisse au passage Franck Avice.

Pour l'instant, la RATP ne précise pas à quelle date les projets gagnants verront le jour.

À lire -> Paris a lancé un permis de végétaliser à l'intention de tous les habitants

À voir aussi sur konbini :