AccueilÉDITO

La première poupée transgenre du monde est arrivée

Publié le

par Xavier Piedra

La poupée est inspirée d'une jeune fille, symbole du combat quotidien des transgenres.

Tandis qu'aux États-Unis, le débat sur le droit des personnes transgenres à utiliser les toilettes de leur choix refait surface, quelques nouvelles redonnent un peu d'espoir. L'entreprise Tonner Doll, qui est spécialisée dans la confection de poupées haut de gamme vient de dévoiler sa première poupée transgenre.

La poupée rend hommage à Jazz Jennings, défenseuse des droits des trans et star de YouTube.

Jazz Jennings est une fille transgenre de 16 ans que l'on connaît comme une des plus jeunes stars transgenres. Elle a également sa propre téléréalité sur la chaîne TLC, I Am Jazz.

L'année dernière, Jazz Jennings a publié un livre intitulé Being Jazz: My Life as a (Transgender Teen) dans lequel elle raconte son histoire et la difficulté de ses rapports avec certaines personnes de ses différentes écoles, ses camarades de classe et ses épisodes dépressifs. La poupée a été révélée lors de la foire du jouet de New York qui s'est tenue il y a deux semaines.

Robert Tonner, fondateur de l'entreprise de poupées a raconté au New York Times avoir été fortement inspiré par l'histoire et l'apparence de Jazz Jennings.

"J'ai été très impressionné par Jazz quand je l'ai vue il y a dix ans chez Barbara Walters. J'ai trouvé qu'il s'agissait d'une enfant incroyable avec des parents formidables. Elle est très courageuse. Et c'est ce qu'il nous faut."

Robert Tonner a indiqué qu'il n'était pas sûr que le mot "transgenre" figurerait sur l'emballage. La poupée s'inspire de Jazz Jennings qui est transgenre. Elle a clarifié cela elle-même sur son compte Instagram après avoir appris la nouvelle :

"Pour ceux qui se demandent s'il s'agit de la première poupée "transgenre" parce qu'elle s'inspire d'une personne trans. Bien sûr. Mais ça reste aussi une poupée normale, exactement comme moi, je suis une fille normale."

Cette poupée sera disponible en édition limitée à partir de juillet. Les différentes versions de la poupée devraient coûter entre 85 et 95 euros.

À lire -> Tokyo a prévu d'installer des toilettes transgenres pour les JO

À voir aussi sur konbini :