Une PME française développe l’éolienne du futur

La société Nénuphar veut créer des éoliennes offshores à rotation verticale qui produiront une énergie 30 % moins chère que celle issue des éoliennes classiques.

Cocorico ! La PME française Nénuphar travaille sur la plus grande éolienne à axe vertical du monde. Le projet a même été lauréat du concours French Tech à la COP21 dans la catégorie énergie propre.

Publicité

Une technologie novatrice et compétitive

Comme l’explique Le Figaro qui a repéré cette innovation, Nénuphar fait un pas majeur dans le secteur de l'énergie éolienne en mer. Ces modèles contrarotatifs à axe vertical (deux hélices tournent dans le sens opposé) profitent naturellement du vent dans toutes ses directions. Un design particulier pensé pour atteindre des réductions majeures du coût de l'électricité : plus de 30 % par rapport à une technologie à axe horizontal.

Les flotteurs permettent quant à eux une installation des éoliennes au-delà des 50 mètres de profondeur imposés aux éoliennes classiques. Ce nouvel élément permettra ainsi d’écarter les turbines du paysage et de contrecarrer l’argument de la pollution visuelle.

Le prototype est également plus compétitif au niveau de la production : ces appareils étant assemblés sur terre ils sont moins coûteux qu’un assemblage en mer. Nénuphar souhaite lancer son premier prototype offshore de 2 mégawatts en 2017 dans les Bouches-du-Rhône avant de développer une ferme éolienne dotée de turbines de 5 mégawatts à partir de 2020. Une idée qui semble déjà séduire les investisseurs.

Publicité

À lire -> : 5 invention révolutionnaires qui pourraient sauver la planète

Par Jeanne Pouget, publié le 19/02/2016

Pour vous :