AccueilÉDITO

La nouvelle pub badass pour Nike redéfinit le Girl Power à l'indienne

Publié le

par Olivia Cassano

Dans sa nouvelle campagne de pub, la marque de sport américaine met des athlètes indiennes à l'honneur.

Jusqu'à maintenant, le sport pour les femmes n’était qu’une sous-culture un peu pâlichonne. Yoga, pilates et classes de pole dancing dominent l'industrie de la gym pour les femmes à la recherche perpétuelle d’un corps tonique et fin, style Victoria's Secret.

Toutefois, les choses ont évolué ces derniers temps : les habitudes genrées sont en train de disparaître du monde du sport. Les premiers pas vers la forme physique sont toujours les plus difficiles et si vous manquez de motivation, Nike a ce qu'il vous faut pour vous faire bouger et "just do it".

La dernière vidéo de la campagne "Just Do It", intitulée "Da Da Ding",  nous présente des athlètes indiennes badass. Elle met en avant des sportives qui "poussent la prochaine génération de l'Inde à briser les conventions et à définir leur propre succès en faisant entrer le sport dans leur vie", indique la marque à la virgule.

(via GIPHY)

Produite par la boîte Wieden+Kennedy Inde et réalisée par François Rousselet, cette vidéo nous fait découvrir la tentaculaire métropole indienne de Bombay.

Filant à toute vitesse à travers les terrains de cricket, ceux de basket-ball et les arènes de boxe, nous assistons à un tableau montrant diverses athlètes qui courent, sautent — et, d'une manière générale, font juste leur truc — de la joueuse de hockey sur gazon Rani Rampal à la joueuse de cricket Harmanpreet Kaur en passant par la footballeuse Jyoti Ann Burrett et l'actrice Deepika Padukone.

La vidéo pulse au rythme d'un beat aussi motivant que la BO de Rocky, qui nous vient du rappeur Gizzle et du producteur Gener8ion (qui a collaboré avec M.I.A.).

(via GIPHY)

Mais derrière l'éclat de la pub on trouve un message encore plus stimulant. "Le sport en Inde a un énorme problème d'image, en particulier pour les femmes, explique le directeur artistique de Wieden+Kennedy Inde, Mohamed Rizwan, dans un communiqué. Ce que nous avons décidé de faire est de lui donner un relooking complet, de rendre le sport cool, accessible et amusant. À cette fin, nous avons embauché quelques-uns des meilleurs publicistes et musiciens, et nous avons créé ensemble une équipe de femmes qui représente le mieux le sport en Inde de nos jours."

Deepika Padukone, qui était joueuse de badminton au niveau national en Inde avant de se plonger dans une carrière cinématographique, a posté cette vidéo sur Facebook avec un message puissant sur la façon dont le sport l’a aidée à gérer sa dépression :

"Le sport m'a appris à gérer l'échec. Il m'a aussi appris à gérer le succès. Il m’a aidée à garder les pieds sur terre. Il m'a appris l'humilité. Le sport m'a appris comment survivre ! Il m'a appris à me battre ! Il m'a rendue imbattable !"

À voir aussi sur konbini :