AccueilÉDITO

La Norvège va interdire les élevages d’animaux à fourrure d’ici 2025

Publié le

par Astrid Van Laer

Le gouvernement norvégien a annoncé qu’il va bientôt démanteler les 200 à 250 fermes d’animaux à fourrure du pays.

Dimanche 14 janvier, le gouvernement norvégien a annoncé son intention d’arrêter la production de fourrure animale d’ici 2025. Pour ce faire, rapporte Le Monde, Oslo évoque un démantèlement "progressif" des 200 à 250 fermes présentes sur le territoire norvégien, une fois la mesure votée par le Parlement.

Les élevages en question se verront attribuer une somme compensatoire. Néanmoins, le président de l’Association des éleveurs de fourrure norvégiens, Guri Wormdahl, a déclaré à l’agence de presse Reuters être "choqué" et "profondément ébranlé" par la nouvelle.

Ce virage favorable à la protection de l’environnement peut s’expliquer par le fait que le même jour le gouvernement minoritaire norvégien s’était élargi, en accueillant dans sa coalition le Venstre, un parti libéral qui avait au préalable négocié la mise en place de mesures écologiques (dont notamment des exemptions fiscales en cas d’achat d’une voiture électrique).

Comme le rappelle France Soir, en France aucune réglementation spécifique n’interdit les élevages d’animaux à fourrure, sauf en ce qui concerne les chiens et les chats. Le mois dernier, l’association de protection animale L214 a mené une enquête au sujet des élevages français de lapins à fourrure.

Ces exploitations fournissent de très grandes marques, comme Dior, Fendi ou Dolce & Gabbana. L214 a porté plainte contre ces entreprises pour "mauvais traitement", après avoir mis au jour l’horreur des conditions dans lesquelles les animaux sont élevés.

À lire -> Trump recule sur son autorisation d’importer des trophées de chasse d’éléphants

À voir aussi sur konbini :