AccueilÉDITO

Grâce à sa juge, ce détenu a pu voir son enfant pour la première fois

Publié le

par Salomé Vincendon

Après avoir dénoncé les conditions de détention d'une jeune femme laissée trois jours sans pantalon, la juge Amber Wolf a une nouvelle fois fait preuve d'humanité en autorisant, en plein tribunal, un prévenu à voir son enfant pour la première fois.

La juge Amber Wolf a encore ému Internet avec une vidéo enregistrée dans la salle du tribunal de Louisville (Kentucky), aux États-Unis. Après avoir critiqué les conditions d'incarcération d'une accusée, qui avait été présentée sans pantalon devant la cour, vendredi 5 août, elle a une nouvelle fois fait preuve d'humanité et de compassion durant la comparution d'un prévenu.

James, inculpé dans une affaire de cambriolage, n'avait pas le droit d'entrer en contact avec sa femme, Ashley, car celle-ci est sa complice supposée. James était en prison lors de la naissance de son bébé, âgé de 30 jours au moment de son passage devant le tribunal. Il n'avait donc pas encore eu la chance de voir son fils. Dans un mouvement de compassion, la juge Wolf va lui permettre de tenir son enfant dans les bras avant que l'audience ne démarre. "Ne dites rien à propos de votre affaire, votre avocat n'est pas présent", commence-t-elle par dire avant d'ajouter : "Il y a une chance que vous retourniez à Todd County [au centre de détention, ndlr], mais vous n'avez pas encore pu rencontrer votre bébé âgé d'un mois." La juge précise ensuite savoir que les deux parents ne sont pas censés avoir de contact, mais les autorise à se rapprocher quelques secondes pour qu'ils puissent se passer le bébé :

"C'est une exception temporaire. [...] Voici votre fils."

Le shérif et le personnel du tribunal assistent alors à cet instant émotionnellement fort, les yeux rivés sur ce premier contact père-fils. On sent les larmes monter aux yeux des parents, et même la juge ne peut réprimer sourire devant cet instant de tendresse.

À voir aussi sur konbini :