L'Hyperloop pourrait bientôt transformer le Royaume-Uni

Il est encore un peu tôt pour s'avancer, mais la technologie de l'Hyperloop, créée aux États-Unis et qui permet de voyager à 1 200 kilomètres par heure dans des nacelles poussées par des aimants, pourrait arriver au Royaume-Uni.

2351197_769_hyperloop-un-train-compose-de-capsules-voyageant-dans-des-3779752_1000x500

© Hyperloop Technologies

L'Hyperloop est le train du futur : promu par Elon Musk (l'entrepreneur derrière les voitures électriques Tesla et les fusées de SpaceX), ce projet révolutionnaire consiste en des tubes sous basse pression, dans lesquels des capsules accueillant des voyageurs seraient propulsées à une vitesse de 1 200 kilomètres par heure, grâce à des aimants. Ce type de transport permettrait de relier San Francisco à Los Angeles en 30 minutes, ou de faire un Paris-Marseille en 40 minutes.

Publicité

Selon Wired, Hyperloop One (l'une des entreprises qui développe cette technologie) a lancé des discutions avec le gouvernement britannique et des compagnies privées pour exporter le projet, et la réponse semble être positive. Hyperloop Transportation Technologies, l'autre entreprise impliquée dans le projet, serait également entrée en discussion avec le gouvernement britannique.

Dans un futur pas si lointain, le trajet de Londres à Manchester, qui prend actuellement deux heures en train, pourrait ainsi se faire en à peine 18 minutes. John Miles, ingénieur au sein du bureau d'études Arup, affirme à Wired que ce projet peut "apporter l'expérience d'avoir le métro londonien à une échelle nationale".

De grands défis techniques

Cette nouvelle technologie pourrait être très avantageuse pour le Royaume-Uni : Alan James, vice-président de Hyperloop One, affirme que l'adoption de l'Hyperloop serait plus rentable que la transformation des lignes de chemin de fer actuelles en lignes à haute vitesse de type TGV.

Publicité

Évidemment, il est encore trop tôt pour commencer à envisager de résider à Manchester tout en travaillant à Londres. La technologie de l'Hyperloop est encore en cours de développement aux États-Unis.

Certains ingénieurs doutent qu'un tel projet soit réalisable au Royaume-Uni. John Miles ajoute ainsi : "Il y a de vrais défis et ils ne devraient pas être banalisés. Fabriquer un système fonctionnel va prendre des années."

À lire -> Vidéo : le premier test réussi de l’Hyperloop

Publicité

Par Sophie Tobin, publié le 08/09/2016

Copié

Pour vous :