La Grande-Bretagne va obliger les abattoirs à installer des caméras de surveillance

Une mesure destinée à améliorer le bien-être des animaux.

(© Animal Equality International/Flickr)

À partir du printemps 2018, le Royaume-Uni mettra enfin à l’épreuve l’argument des végans selon lequel, si les abattoirs avaient des murs en verre, tout le monde deviendrait végétarien. Afin d’améliorer la transparence et de s’assurer du respect optimal de l’animal, le gouvernement britannique a fait part de ses projets d’équiper tous les abattoirs du pays de caméras de surveillance.

Publicité

Michael Gove, le ministre de l’environnement, estime que cette mesure, qui donnerait aux experts accès aux 90 jours de vidéo archivés permettra "de conforter le leadership" du Royaume-Uni sur le bien-être animal. Cette mesure s’appuie sur une large consultation.

"Les résultats de cette consultation montrent bien que l’idée selon laquelle les animaux devraient être traités avec le plus grand respect à tous les stades de leur vie est ancrée dans notre société", explique Michael Gove.

Publicité

"Nos critères en matière de bien-être animal sont parmi les plus exigeants au monde et il s’agit pour nous de continuer à mettre la barre haut afin de renforcer notre leadership sur ces sujets."

Cette loi sera introduite en 2018, et s’appliquera y compris après le départ de l’UE. Toute infraction constatée par ce biais aux règles peut donner lieu à un panel de mesures allant d’un avertissement, à la suspension de certains employés, jusqu’à une saisie d’un tribunal pour une enquête criminelle.

Publicité

L’association des vétérinaires britanniques estime que l’obligation d’installer des caméras est un "outil crucial" pour améliorer les conditions de vie des animaux.

À lire -> Le Royaume-Uni souhaite interdire tous les pesticides tueurs d’abeilles

Publicité

Par Matthew Kirby, publié le 14/11/2017

Copié

Pour vous :