AccueilÉDITO

Climat : la France, première puissance industrielle à ratifier l'accord de la COP21

Publié le

par Jeanne Pouget

Les députés français ont ratifié, mardi 17 mai, le texte de l'accord de Paris adopté le 12 décembre 2015 lors de la COP21.

© trasroid/Flickr

Cinq mois après la COP21 et à moins de 180 jours de l’ouverture de la COP22 à Marrakech, les délégués de 195 pays se sont retrouvés lundi 16 mai à Bonn, en Allemagne, pour commencer à concrétiser l’accord de Paris adopté le 12 décembre 2015. Accord visant à limiter les émissions de CO2 bien en dessous de 2 degrés, voire 1,5 degré par rapport au niveau préindustriel.

À lire -> COP21 : l'accord "historique" a été validé

Si l’accord de Paris a été signé par 177 États (un record pour l'ONU), il n’avait jusqu'alors été ratifié que par 16 pays, principalement des petites îles menacées par la montée des eaux comme les Fidji, les Maldives, la Barbade, ou encore les îles Marshall. La France devient ainsi la première puissance industrielle et le premier pays européen à ratifier l'accord.

Ratification à la quasi unanimité

Les députés français ont donc voté, mardi 17 mai, à la quasi unanimité pour la ratification de l'accord. Seule la représentante du Front national Marion Maréchal-Le Pen s'est abstenue. Pour que la ratification soit effective, le Sénat doit lui aussi procéder à un vote, qui aura lieu le 8 juin prochain.

Pour entrer en vigueur, le texte doit être ratifié par au moins 55 pays représentant 55 % des émissions de gaz à effet de serre. Les États-Unis et la Chine, qui totalisent à eux deux 38 % des émissions, ont annoncé leur intention de ratifier le texte d’ici à la fin de l’année. À noter que depuis la cérémonie d’ouverture à la signature, qui s'est tenue le 22 avril à New York, les pays disposent d'un an pour parapher le texte.

Du côté de l'Europe, la ministre française de l'Environnement, et présidente de la COP21, Ségolène Royal souhaite accélérer le processus de ratification avant la tenue de la COP22 à Marrakech. "Je n’imagine pas que l’Union européenne arrive à la COP22 [...] en état d’observateur et que l’accord de Paris entre en application sans l’Union européenne", a déclaré la présidente qui à encouragé les pays européens à se mobiliser afin qu'aucun retard ne soit pris dans le processus de ratification.

À voir aussi sur konbini :