La France est championne du monde… de cache-cache

Depuis le dimanche 4 septembre, la France détient un nouveau titre mondial, avec une belle médaille d'or en cache-cache.

On vous avait parlé de ce fameux championnat du monde de cache-cache en Italie, il a bien eu lieu ces 3 et 4 septembre. 320 participants, soit 64 équipes, se sont donné rendez-vous dans les Alpes italiennes afin de concourir, et ce sont cinq Français originaires des Alpes-de-Haute-Provence qui ont remporté la 7e édition.

Publicité

Franceinfo les a retrouvés et leur a demandé pourquoi ils avaient décidé de se lancer dans cette compétition : "J'ai découvert l'existence du championnat un peu par hasard sur Internet, raconte  Gauthier Lerda, 20 ans, l'un des gagnants. On est tous de grands enfants dans l'âme. C'était l'occasion de déconner un peu, donc on s'est inscrits." En revanche, contrairement à ce qui avait été annoncé, ce n'est pas dans le village de Consonno que le championnat a eu lieu. Cela était "trop dangereux, explique Gauthier. Ça s'est déroulé dans une sorte de champ. Les organisateurs ont installé eux-mêmes des zones où se cacher... Des bottes de paille, des ballons géants gonflables, des armoires, des coffres, des tables..." 

Mais attention, si vous rêvez d'être médaillés en 2017, ce jeu est loin d'être aussi simple que dans vos souvenirs d'enfance. Le cache-cache en compétition se joue avec un matelas. À chaque manche, un membre de chaque équipe dispose d'une minute pour se cacher avant que "l'attrapeur" ne parte à sa recherche. Ensuite, il faut que les personnes cachées arrivent à sortir de leur planque et à se coucher sur le fameux matelas sans avoir été touchées par l'attrapeur. Les premiers récupèrent 16 points, les seconds 15 points et ainsi se crée le classement. "C'est très physique. Il faut être très concentré. La tactique, c'est de trouver le bon moment, quand 'l'attrapeur' a le dos tourné, pour foncer vers le matelas", explique Gauthier sur Franceinfo.

Publicité

Bien entendu, l'équipe compte déjà remettre son titre en jeu l'année prochaine.

Par Salomé Vincendon, publié le 07/09/2016

Copié

Pour vous :