La Corée du Sud annonce la 5G pour 2020

La Corée du Sud est l'un des pays les plus connectés au monde. En 2003, la République asiatique comptait déjà 26 millions d'internautes pour 45 millions d'habitants, soit plus de la moitié de la population couverte. Rien d'étonnant, quand on y pense, à ce que la Corée du Sud soit à la tête de la connexion Internet mondiale.

Mercredi, le pays a annoncé investir 1,5 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) afin de développer la 5G. Le ministre de l'éducation, des sciences et de la technologie a déclaré que la connexion serait alors 1 000 fois plus rapide qu'avec la 4G. Selon l'AFP, citée par Business Insider, cette technologie serait assez rapide pour permettre à chacun des utilisateurs de télécharger un film entier en une seule petite seconde.

Objectif 2020

Prévue pour une utilisation dans les six ans, la 5G est plus qu'attendue par le ministre, qui déclare dans un communiqué : 

Publicité

Nous avons nourri la croissance nationale avec les services 2G dans les années 1990, la 3G dans les années 2000 et la 4G autour de 2010. Désormais, il est temps de prendre des mesures préventives pour développer la 5G.

Aussi, il souhaite prendre de l'avance sur ses concurrents... même s'ils n'existent pas encore : "Des pays d'Europe, ainsi que la Chine et les États-Unis font des efforts considérables pour développer la technologie 5G... et nous pensons qu'il y aura une concurrence féroce sur ce marché dans quelques années".

Ultra-HD et hologrammes

Preuve de la détermination du gouvernement sud-coréen : une feuille de route a déjà été établie. Selon cette dernière, un test 5G d'ampleur sera déjà réalisé en 2017, soit dans quatre ans, avant l'entière commercialisation du service, prévue pour décembre 2020. Priorité sera donnée au développement de fonctionnalités-clés pour le nouveau réseau, comme la "Ultra-HD" et la transmission d'hologrammes.

Publicité

Le gouvernement a d'ores et déjà annoncé pouvoir compter sur les services des poids-lourds de la téléphonie mobile sud-coréens LG et Samsung, ainsi que du support de SK Telecom et Korea Telecom. On y croit : Samsung Electronics avait annoncé en mai 2013 avoir testé avec succès la technologie 5G et su gérer la transmission de données de plus d'un gigaoctet par seconde sur une distance de deux kilomètres. Rendez-vous en 2020.

Par Théo Chapuis, publié le 22/01/2014

Copié

Pour vous :