AccueilÉDITO

Porter une banane n’est pas seulement pratique, c’est esthétique !

Publié le

par Manon Baeza

La banane fait bien son grand retour ! Esthétique ou pratique ?

La banane ? Le mot vous évoque sans doute de terribles souvenirs de vacances. Votre grand-oncle, la chemise à fleurs rentrée dans son short, les chaussettes dans les sandales et sa banane jaune fluo… qui coupait si gracieusement sa silhouette, mettant en évidence son gros ventre. Vous l’avez pourtant supplié de ne plus la porter, mais c’était hors de question. "C’est pratique pour ranger son portefeuille", disait-il. Les années ont passé et votre grand-oncle et son look n’ont pas changé. Ce qui a changé, c’est que vous n’avez plus honte de lui, car la banane n’est plus un accessoire qui fait rougir. Bien au contraire, celle-ci est passée d’accessoire utilitaire à un accessoire actuellement très tendance. Quand ? Comment ? Pourquoi ? On vous explique. 

Le revival d’une tendance 90’s

La fameuse banane sonne son grand retour. Les plus grandes maisons de haute couture la revisitent sous toutes ses formes. On l’a vue dans des défilés de Gucci, Kenzo, Stella McCartney ou encore Louis Vuitton. On la retrouve aussi dans le prêt-à-porter. Sur le site Asos, la banane serait un vrai un hit ! On en propose des colorées, des délavées ou même des modèles XXL.

Évidemment, le retour des années 1990 dans la pop culture n’y est pas pour rien. Bienvenue dans l’aire de la tendance sportcore ! En 2017, on fantasme le sportswear des années 1990, on se rêve en T-shirt Tommy Hilfiger, en petite culotte Calvin Klein et on porte volontiers une banane. Aux origines de la tendance 90’s, le monde de la rave et ses danseurs qui utilisaient la banane de façon utilitaire pour pouvoir se trémousser plus librement, mais aussi pour garder leurs substances illicites à proximité et en toute sécurité… Une utilisation qui donna à l’époque à la banane le surnom de "hash bags", soit le sac à herbes.

Du "hash bag" au "manny pack"

Si on parlait de "hash bags" dans les années 1990, on parle désormais de "manny pack", déclinaison masculine de l’appellation anglaise "fanny pack". Unisexe, l’accessoire se conjugue aussi bien au masculin qu’au féminin. La banane virile ? Il faut croire que oui ! Skepta et sa banane noire Nike portée en biais sur son torse en sont la preuve. Enfin, plus récemment, on découvre qu’A$AP Rocky, référence en termes de mode masculine, en possède une Balenciaga.

La banane, plus vieille que ce que l’on pense

Si la culture rave des 90’s a popularisé la banane, elle ne l’a pas inventée. On retrouve des traces d’accessoires proches de la banane en France dès le XVe siècle. Appelée la "chatelaine", l’objet se portait à la ceinture. On la retrouve ensuite au XIXe siècle sous l’appellation de "buffalo pouch". Il s’agissait d’une sorte de caisse à outils mobile qu’utilisaient les hommes lorsqu’ils allaient travailler en extérieur. Selon cet article du New York Times, on doit cependant le design du sac banane tel qu’on le connaît aujourd’hui à la créatrice australienne Melba Stone. Inspirée par les poches des kangourous, elle l’aurait inventée en 1962.

Depuis son invention, la banane a déjà été maintes fois réinterprétée et mise en scène. Par exemple, dans les années 1980, Chanel photographie Claudia Schiffer et sa banane en cuir matelassé arborant les deux emblématiques C. Tandis que dans les années 1990, on l’aperçoit sur les hanches des banlieusards du film La Haine qui s’en servent pour dealer, ou encore dans la série Steinfeld qui permet là de ringardiser encore plus la tenue de George.

© Seinfeld.

Après tout, la banane fera toujours jaser la sphère mode. L’accessoire change souvent de bord, il oscille entre fashion faux pas et accessoire branché. Pour son côté esthétique ou pratique, sentez-vous libre de la porter comme bon vous semble !

À voir aussi sur konbini :