© Kolett

Kolett, le VTC par et pour les femmes, débarque à Paris

95 % des chauffeurs de VTC sont des hommes.

© Kolett

Petite secousse sociologique dans le monde des Voitures de transport avec chauffeur (VTC). Une appli réservée aux femmes (côté chauffeure et côté passagère) débarquera le 12 septembre à Paris. Le service se nomme Kolett, comme le prénom (ou en référence à la femme de lettres) mais en "pimpé".

Publicité

Sur son site web, Kolett précise les intentions sous-jacentes à l'initiative : favoriser l'accès au secteur du VTC aux femmes, établir une relation de confiance entre chauffeures et passagères en rassurant les deux parties et offrir un habitacle dédié au "bien-être" de la femme.

L'application sera d'abord lancée dans l'Ouest parisien et compte effectuer 3 000 courses par mois, avant d'être étendue aux autres arrondissements. Les tarifs sont calqués sur ceux de Uber, mais la commission prélevée par l'entreprise (15 %) sera moins importante que chez le concurrent états-unien.

Selon l'une des cofondatrices interrogée par Le Parisien, Valérie Furcajg, 95 % des chauffeurs de VTC sont des hommes. D'où la volonté d'équilibrer cette répartition. Petite dérogation à la règle : les passagers hommes pourront emprunter le service s'ils sont accompagnés d'une femme.

Publicité

On a le droit de s'interroger sur cette initiative (loin d'être isolée) : séparer les femmes des hommes à cause des problèmes d'insécurité reviendrait-il à baisser les bras face à la possibilité du vivre ensemble ?

Par Pierre Schneidermann, publié le 06/09/2018

Pour vous :