AccueilÉDITO

Kanye West confirme : il sera candidat à la Maison-Blanche

Publié le

par Rachid Majdoub

Lors d'un entretien accordé à Vanity Fair, Yeezy a confirmé sa candidature à la présidence américaine de 2020, tout en justifiant ce choix et en se projetant vers cet avenir politique qui l'attend désormais.

Kanye 2020 : on est pour

Après l'annonce, la confirmation. Lors d'une interview accordée à Vanity Fair, le Chicagoan est revenu sur divers sujets, de la Yeezy Season 2 à son processus créatif en passant par son prochain album SWISH ou encore ce qu'il pense du candidat Républicain, Ben Carson, qu'il admire. Justement, la politique.

La confession la plus importante qui est sortie de cette conversation concerne sa propre candidature à la Maison-Blanche, qu'il avait annoncée lors des MTV Video Music Awards fin août 2015. Souvenez-vous, lorsque le rappeur recevait des mains de Taylor Swift un prix d'honneur en hommage à l'ensemble de sa belle carrière. S'ensuivait un speech de douze minutes dans lequel le désormais père comblé de 38 ans a lâché cette véritable punchline :

Et oui, vous avez probablement vu venir ce moment, j’ai décidé de concourir à la présidentielle de 2020.

Yes We Kanye

Aujourd'hui, que ceux qui avaient cru à une blague se rétractent : Yeezy sera bien candidat à la présidence des États-Unis en 2020, comme il l'a donc affirmé à Vanity Fair.

À la question "pensez-vous toujours courir à la Présidence en 2020 ?", une réponse brève :

Oui, absolument.

Avant de développer son propos :

Quand je serai dans la course, je ne voudrais pas comme les autres, être contre quelqu'un, mais plutôt travailler avec lui.

Après avoir entendu [Ben] Carson parler, j’ai essayé pendant trois semaines de le joindre par téléphone. Je me disais que c’était le mec le plus brillant que je connaissais. Et je pense que chaque personne qui se présente aujourd’hui a quelque chose à apporter aux autres. Mais l’idée de cette séparation, de ce combat de gladiateurs, ça éloigne l’attention du fait que le monde a besoin d’aide, qu’il a besoin que les gens influents ou dans une position de pouvoir unissent leurs forces.

Et, en puisant dans son passé et ses valeurs, de justifier la réaction (pas si négative que ça) suscitée par son intervention aux MTV VMA 2015 :

Pendant ces six années, il y a particulièrement d’idées reçues que j’ai traversées. Ces six années de "on n’aime pas Kanye". Et puis, dès que j’ai dit ça, c’était genre : "Attends, on aimerait bien ça nous, parce que si on y pense, ce gars réfléchit vraiment. Chaque fois qu’il a eu des ennuis, il prenait volontairement les balles à la place des autres. Il est probablement la célébrité la plus honnête qu’on ait."

Je n’ai pas abordé ce sujet-là parce que je pensais que ça serait marrant. C’était pas : "Oh, et si on louait des jet skis à Hawaii ?" Non, bien au contraire. Je vais dans des clubs et je suis là : "Wow, j’ai encore cinq ans avant de lancer ma candidature, je dois faire plein de recherches, je dois gagner en maturité."

Mon père a deux maîtrises, ma mère a un doctorat, elle travaillait à Operation PUSH auparavant. D’une certaine façon, plus je suis créatif, plus je me rapproche du gosse que j’étais. Quand j’étais môme, je tenais la main de ma mère à Operation PUSH. Je pense que c’est l’heure.

Le rap c’est génial. C’est marrant. C’est marrant d’être une rock-star, et ça sera toujours mon cas je crois, mais à un certain point je deviendrai enfant. Vu toutes les choses que j’ai faites, que beaucoup considèrent comme des accomplissements de soi, quand est-ce que je deviens la personne que Donda et Raymond West ont éduquée ? L’enfant de mes parents.

Kanye 2020 ? Nous, on dit Oui.

À voir aussi sur konbini :