Kanye West a frôlé le désastre en dévoilant sa collection Yeezy 4

C’est le mercredi 7 septembre, premier jour de la Fashion Week de New York, que Kanye West a présenté la quatrième collection de sa marque déjà culte, Yeezy.

Publicité

Il faisait chaud ce jour là. À 15 heures, le soleil tapait fort sur la dizaine de mannequins plantées sur un triangle de pelouse entouré d’eau, avec en toile de fond un ancien hôpital désaffecté sur Roosevelt Island, une île située entre Manhattan et le Queens.

Kanye, comme à sa bonne habitude (c'est-à-dire totalement imprévisible), n’avait dévoilé que trois heures avant l’adresse atypique du lieu du défilé. Fort loin du circuit habituel de la Fashion Week, une navette attendait les invités dans le centre-ville afin de les conduire sur place. Parmi les spectateurs : l’épouse de Kanye West, Kim Kardashian, venue avec ses sœurs Kendall et Kylie Jenner, mais aussi le pilote de Formule 1 Lewis Hamilton, la rédactrice en chef de Vogue Anna Wintour ou le chanteur Pharrell Williams.

Publicité

"En route vers Yeezy."

Publicité

"Dans le bus de Yeezy. Pas de snacks. Pas d'eau. Pas de musique. Pas de goodies. Allez Kanye."

Publicité

Kanye semble avoir eu des soucis avec sa montre. Son défilé, qui devait commencer à 15 heures, fut déplacé à 15 heures 30, puis à 16 heures, puis 16 heures 30… Les spectateurs, frustrés et assoiffés par la chaleur, ont alors commencé à s’impatienter. Cela faisait désormais presque quatre heures qu’ils étaient montés dans la navette pour découvrir cette collection. Ce défilé commençait à ressembler à une expédition. 

"Yeezy, Yeezy, Yeezy, t'es en retard."

"Nous ne sommes pas des fans, s'est exclamé une journaliste. On est ici pour bosser et voir une collection, pas un concert!" Des milliers de téléspectateurs branchés sur la chaîne américaine E!, sur laquelle le show était retransmis, ont eux aussi dû patienter gentiment devant leur écran. Après déjà trois collections, Kanye semble effectivement encore peiner à passer de son rôle de rappeur à celui de fashion designer.

Les mannequins placées debout par l’artiste performeuse Vanessa Beecrot, partenaire habituelle des défilés Yeezy, attendaient qu’on leur donne le signal de départ du défilé. Certaines ont fini par s'asseoir sur la pelouse, ruinant plus ou moins l’impact de la chorégraphie et certaines se seraient même évanouies.

"Une mannequin terrassée par la chaleur au défilé de Yeezy."

Plusieurs mannequins, que Kanye a partiellement castées sur Instagram en postant une annonce pour des mannequins "multiraciales", incluaient quelques célébrités du réseau social, comme Sofia Richie, la jeune sœur de Nicole Richie et prétendue copine de Justin Bieber, mais aussi Teyana Taylor la jeune femme à la plastique impressionnante présente dans le dernier clip de Kanye qui a tant fait parler d’elle dans les médias, Amina Blue la It girl qui semble flirter avec Tyga et enfin Chanel Iman, l’un des anciens "anges" de la marque de lingerie Victoria’s Secret.

Shut down Yeezy Season 4

Une photo publiée par Chanel Iman (@chaneliman) le

Certains spectateurs se seraient mis à se demander si les mannequins assises et les évanouissements ne faisaient pas partie du scénario de la performance : "Est ce un commentaire social ? Est-ce que l'hôpital désaffecté a un rapport avec les évanouissements? Mais que veux dire Kanye?”.

La branlette intellectuelle de modeux allait de bon train lorsque le défilé a enfin démarré.

Du beige, du beige et du beige. Tellement de beige, qu’on en deviendrait phobique du beige. Au secours, je fais une overdose de beige ! Ah oui, et un peu de vert kaki aussi, de noir et de blanc. Beaucoup de bodies, des robes courtes et des blousons à capuche aux manches XXL.

Kanye a l'air d'opter pour une forme de sobriété. Dans une interview exclusive à Vogue, il explique qu’il fait désormais non pas du monde de la mode mais de celui de "l'apparel". Des pièces basiques quoi.

"Je veux faire des pièces qui peuvent être intemporelles, dit il. Des pièces que tu vas vouloir acheter dans un magasin vintage dans 20 ans". Il raconte qu’il a le désir de faire des fringues qui représente l'anonymat : "Comme il n'y a aucun moyen pour ma famille ou moi d'être invisible, j’ai mis ce désir dans les vêtements."

Oh, j’allais oublier, il y avait aussi des talons aiguilles, des bottes et des cuissardes. Des talons importables. Tellement importables que certaines se sont cassé la gueule. Amina Blue a tout simplement finit par retirer ses chaussures pour continuer à marcher. Tout le monde n’a pas le talent de Kim Kardashian pour marcher avec des pompes impossibles. Mais certains ont quand même réussi à se demander si ce n’était pas "fait exprès".

Une vidéo publiée par Tee (@taccara_rn) le

Une vidéo publiée par Tee (@taccara_rn) le

#PressPlay: Seems like #AminaBlue wasn't having it anymore!! #YeezySeason4 #KanyeWest

Une vidéo publiée par The Shade Room (@theshaderoom) le

Et si tout simplement, ce cher Kanye était mal organisé, comme un étudiant en mode à l’arrache qui a foutu des épingles sur ses pièces à la dernière minute ?

Si Kanye n’a pas tout à fait l’air d’avoir le soutien des médias vis-à-vis de sa collection qui génère quelques moqueries, il a le soutien complet d'Adidas. La marque de sportswear manufacture depuis le début les sneakers Yeezy et a désormais augmenté son investissement et sponsore totalement le projet de Kanye. Un premier magasin Yeezy devrait ouvrir en Californie et Kanye aurait comme ambition d’en ouvrir 200 autres dans le futur...

Yeezy devrait aussi se consacrer à la mode enfant. Kim Kardashian en a récemment parlé dans un Snap et Kanye a confirmé ce projet dans son interview à VogueÀ suivre.

Par Dora Moutot, publié le 08/09/2016

Copié

Pour vous :