Au Kansas, les familles les plus pauvres bientôt privées de loisirs ?

Un projet de loi au Kansas propose de contrôler les dépenses des personnes bénéficiant d'aides sociales. En ligne de mire : éliminer les activités récréatives.

Les personnes bénéficiaires d'aides sociales au Kansas seront bientôt privées de tout loisir. C'est en tout cas ce que laisse entendre un nouveau projet de loi dans cet État selon le Washington Post. En effet, le sénateur républicain Michael O’Donnell, qui a plaidé en faveur du projet de loi, souhaite apprendre aux familles les plus nécessiteuses à être "responsables". Voici ce qu'il a assuré au Topeka Capital-Journal :

Nous essayons de faire en sorte que ces aides soient utilisées comme elles sont censées l'être. C'est une question de prospérité. Il est question ici d'avoir une belle vie.

Publicité

water-652239_640

Privés de sorties ciné et piscine

"Une belle vie" ? Suppression des sorties ciné, piscine, parc d'attraction et centre équestre, interdiction de dépenser des sous en piercings, massages, lingerie, médiums, etc. Et encore la liste ne serait pas exhaustive, pour ces familles qui reçoivent entre 454 et 497 dollars par mois en fonction de leur lieu de vie pendant une durée limitée de 36 mois.

Pour l'instant, on ne sait pas vraiment comment l'État souhaite réguler les dépenses des personnes concernées. Mais le projet de loi souhaite limiter à 25 dollars le retrait possible aux distributeurs de banque avec les cartes fournies par les services sociaux. Pour que le projet aboutisse et devienne effectif au 1er juillet, il ne manque plus que la signature du gouverneur de l'État puisque ses deux chambres législatives, toutes deux dirigées par les Républicains, l'ont déjà approuvé la semaine dernière.

Publicité

Selon The Huffington Post, ce projet de loi aurait déjà inspiré d'autres États américains, notamment le Missouri où les Républicains pensent interdire l'achat de viande ou de fruits de mer avec les bons alimentaires. Prochaine étape : les pauvres seront privés de desserts et ne pourront pas acheter de vêtements (même en soldes). Ils feront leurs courses uniquement dans des magasins qui leur seront réservés avec comme principal produit : des pâtes.

Par Anaïs Chatellier, publié le 09/04/2015

Copié

Pour vous :