AccueilÉDITO

Participez à la nouvelle œuvre de l'artiste JR

Publié le

par Jeanne Pouget

A l’occasion de son nouveau projet intitulé "7 billion Witnesses" (7 milliards de témoins), l’artiste de rue JR donne rendez-vous à des centaines d’anonymes ce week-end à l’entrée d’Elizabeth Street Garden à New York.

Fruit d’une collaboration avec le réalisateur Darren Aronofsky, le projet ambitionne de filmer plusieurs centaines d’inconnus volontaires. Ces portraits seront par la suite utilisés dans le cadre d’une mystérieuse installation à Paris.

En revanche on sait déjà que l’objet de cette nouvelle œuvre sera la grande Conférence des Nations unies sur le changement climatique, la COP21, qui de tiendra en décembre prochain dans la capitale. Ces "7 milliards de témoins" constitueront le reflet de l’humanité, observant les dirigeants du monde entier négocier un accord sur le climat et décider ainsi du devenir de leur planète.

Les anonymes au service de la démarche artistique

La carrière de l’artiste français d’origine italo-tunisienne a commencé en 2001 lorsque celui-ci a trouvé un appareil-photo dans le métro parisien. Dès lors, il explore l'univers de l'art urbain européen d’abord puis mondial ensuite. Très vite ses projets trouvent une résonance internationale : "Dans la rue, je touche des gens qui ne vont jamais au musée" explique-t-il.

Entre 2004 et 2006, il réalise "Portrait d'une génération", des portraits de jeunes de banlieue qu'il expose – d’abord illégalement – en très grand format, dans les quartiers bourgeois de Paris.

Portrait d'une Génération, Braquage, Ladj Ly by JR, Les Bosquets, Montfermeil, 2004

En 2007, avec l’artiste Marco il réalise "Face 2 Face", la plus grande exposition photo illégale jamais créée. JR affiche d’immenses portraits d’Israéliens et de Palestiniens face-à-face dans huit villes palestiniennes et israéliennes et de part et d’autre de la barrière de sécurité.

Face2Face, Holy Tryptich, 2006

En 2008, JR part pour un périple international à l'occasion de "Women are Heroes", un projet dans lequel il souligne la dignité des femmes qui sont souvent les cibles de conflits. Son action dans la Favela Morro da Providência à Rio de Janeiro au Brésil avait été très relayée dans les médias.

La même année il entame aussi le projet "Wrinkles in the City" de Shanghai à Los Angeles en passant notamment par La Havane et Carthagène.

Women Are Heroes, Action dans la Favela Morro da Providência, Favela de Jour, Rio de Janeiro, Brésil, 2008

En 2011, il reçoit le Prix Ted qui lui offre la possibilité de formuler "Un souhait pour changer le monde". Il crée "Inside Out", un projet d'art participatif international qui permet aux personnes du monde entier de recevoir leur portrait puis de le coller pour soutenir une idée, un projet, une action et de partager cette expérience.

Si vous souhaitez participer à cette nouvelle œuvre pour la COP21 à Paris en 2015, rendez-vous dès samedi 14h à Elizabeth Street Garden. Et pour ceux qui ne se trouveraient pas à New York, il paraît que le binôme projetterait de poursuivre ses portraits dans d’autres villes…

À voir aussi sur konbini :