AccueilÉDITO

Victime de pédophilie, un journaliste d'iTélé brise le silence sur Facebook

Publié le

par Juliette Geenens

Sur Facebook, Adrien Borne, journaliste d'iTélé, a partagé, lundi 11 avril, un message bouleversant qui incite les victimes de pédophilie à sortir de leur silence. 

Journaliste, Adrien Borne a passé sous silence pendant vingt ans les abus sexuels dont il a été victime, à l'âge de 13 ans. (© @adrienborne / Twitter)

Adrien Borne est un journaliste français. Coprésentateur du journal d'iTélé de 10 heures à 13 heures, il a vécu dans le silence pendant vingt ans. Adolescent, il a été victime de pédophilie. Il a fait le choix, lundi 11 avril, de raconter son histoire.

Sur Facebook, Adrien Borne a partagé un texte poignant dans lequel il dévoile avoir subi des abus sexuels, à l'âge de 13 ans, alors qu'il était en colonie de vacances : "Pendant une dizaine de jours, il est entré tous les matins dans ma chambre."

"Notre enfance n'est pas un terrain de jeu pour adultes"

Dans son message, extrêmement fort, il a su trouver les mots justes pour parler de son sentiment de culpabilité, de sa honte, et surtout, de son silence. Un silence qu'il encourage à briser, en s'adressant directement aux victimes, comme lui :

"Il ne faut pas avoir peur de hurler, ne pas avoir peur de chuchoter ou de murmurer, ne pas avoir peur de nommer. Non. Pour toi et pour les autres que tu sauveras. Il faut dire. Dire encore. Dire que notre enfance n’est pas un terrain de jeu pour adulte."

Avant de travailler à la télévision, Adrien Borne œuvrait comme rédacteur en chef adjoint de l'émission de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, poste qu'il délaissera en 2014, pour la chaîne d'information en continue du groupe Canal. Son témoignage est important. Il rappelle à quel point il est primordial pour les jeunes, abusés durant leur enfance, de parler et de dénoncer ces actes encore trop souvent oubliés et passés sous silence. 

Le texte poignant d'Adrien Borne dans son intégralité ci-dessous :

Moi, victime d’un pédophile, je voulais vous dire…Je voulais vous dire…Vous dire que, comme d’autres, j’ai été abusé...

Posté par Adrien Borne sur lundi 11 avril 2016

À voir aussi sur konbini :