AccueilÉDITO

Joseph's Machines : l'homme qui fabriquait les pires machines du monde

Publié le

par Louis Josse

© Joseph’s Machines, YouTube.

Visualisez à peu près toutes les activités de votre journée où vous n'avez pas vraiment besoin d'une machine. Et bien, pour celles-ci, Joseph Herscher a créé ce qui se fait de plus improbable sur cette terre.

© Joseph's Machines, YouTube.

Entendons-nous bien : par "machine", on désigne ici toute forme de bricolage plus ou moins (voire pas du tout) motorisé, fonctionnant de manière improbable. Et dans ce domaine, la chaîne YouTube Joseph's Machines fait partie des meilleures.

Inaugurée en mars 2007, elle a permis à cet "inventeur de machines inutiles" de se faire tranquillement sa place dans le paysage audiovisuel américain, avec des passages sur CBS ou National Geographic. Vous êtes d'ailleurs peut-être déjà tombé sur son culte "The Page Turner" ("tourneur de pages"), que le New York Times avait relayé à l'époque.

Mais l'inventeur loufoque ne s'est pas arrêté là, et l'artiste de 30 ans continue de régaler ses quelque 66 000 abonnés. En plus d'une mini-série en quatre épisodes intitulée "Jiwi's Machines", qui a été primée mi-novembre au NYC Web Fest (festival qui célèbre les talents d'Internet à New York), Joseph Herscher a récemment redoublé d'inventivité, avec notamment ce génial "The Stamp Licker" ("lécheur de timbres"). Pratique tout à fait au point.

Pas tout seul sur le créneau balbutiant de la construction amateure de machines technologiques, l'artiste américain possède une concurrente tout aussi douée : Simone Giertz, une Suédoise auto-proclamée "reine des robots de merde". Difficile de faire plus clair. Deux youtubers qui nous rappellent que le futur, c'est pas pour tout de suite.

À voir aussi sur konbini :