AccueilÉDITO

John Oliver se fend d'un hommage émouvant à Orlando

Publié le

par Thibault Prévost

Le 12 juin, alors que la nouvelle de l'attentat d'Orlando se répandait, l'animateur de Last Week Tonight a offert un hommage digne et grave aux victimes.

On ne compte plus les fois où John Oliver, son costume cintré, sa bobine de premier de classe et son sourire sarcastique nous auront à la fois fait marrer et appris des trucs à la télé cette année. Mais ce dimanche 12 juin, quelques minutes avant un nouvel épisode de Last Week Tonight, même l'Anglais n'avait pas le cœur à rire. Sobre et grave, l'animateur est apparu à l'écran pour, l'espace d'une minute trente, rendre hommage aux victimes de l'attentat d'Orlando et rappeler à quel point, aux Etats-Unis, l'intolérable s'est banalisé.

"Pour le moment, ça fait simplement mal", explique-t-il en préambule, manquant encore d'informations précises sur le déroulé de l'attaque - excepté la seule qui vaille, ce chiffre aberrant de 50 morts. Et de rapidement enchaîner sur la familiarité de cette douleur, la même qu'à Paris en novembre, avant de dresser un parallèle symbolique entre la capitale française, symbole de la culture dans le monde, et la ville américaine, dont le terroriste a visé "une nuit Latino dans un club gay de la capitale mondiale des parcs à thèmes (...) le symbole ultime de ce qui est merveilleux en Amérique".

Et de terminer sur une séquence, diffusée via Twitter et montrant l'immense file d'attente de donneurs de sang aux portes de l'hôpital, pour rappeler que cette "tête de nœud de terroriste est largement en infériorité numérique". Pas sûr que ça suffise à guérir les maux Américains, mais ça fait toujours du bien à entendre.

À voir aussi sur konbini :