AccueilÉDITO

Un Nantais séduit Mark Zuckerberg en combinant running et ramassage de déchets

Publié le

par Théo Mercadier

(Capture d’écran vidéo Facebook)

Un ostéopathe nantais de 34 ans a lancé un groupe de running investi dans le ramassage des déchets, une initiative forte qui a séduit le patron de Facebook. 

C'est l'histoire feel-good de cette fin d'année. Nicolas Lemonnier fait du running comme des millions de Français. Enfin "comme", pas tout à fait : il profite de chacun de ses runs pour ramasser les déchets qu'il croise en chemin. "Je pratique le run depuis un an et demi, et j'ai constaté à chacune de mes sorties qu'il y avait de plus en plus de déchets", raconte-t-il à Ouest France. À la fin de son premier run écolo, cet ostéopathe nantais poste une photo de lui en action, et le buzz grandit : "D’habitude, je n’ai que très peu de réactions… Mais là, j’ai vu que cela dépassait largement mon cadre amical."

Devant le fleuve de commentaires positifs, le coureur décide de créer le groupe Facebook RUN ECO TEAM pour fédérer tous ces runners avides de faire d'une pierre deux coups pour aider l'environnement. Le début d'une belle histoire qui se répand comme une traînée de poudre : tout seul ou en peloton, ils sont aujourd'hui des milliers à rendre les chemins plus propres tout en s'octroyant leur dose d'exercice physique. Le principe de base est simple, "un run : un déchet". À la fin du run, ils postent sur le groupe une photo de leurs trouvailles, dont certaines sont plutôt surprenantes, à l'image de cette pile de douilles de balles de fusil récoltées par un coureur corse. Certains explosent les compteurs en faisant des tours en forêt pour remplir leur voiture de sacs poubelles.

Exemples de photos postées par les runners. (source : Facebook)

"C'est l'une de mes histoires préférées de l'année"

Du running, de l'écologie, une communauté Facebook : il n'en fallait pas plus au géant du net Mark Zuckerberg pour se laisser conquérir par l'opération. Le plus célèbre des geeks décide alors d'envoyer une équipe de caméramans chez Nicolas Lemonnier pour capturer et transmettre son initiative. Et la vidéo cartonne à 1,6 million de vues en seulement 5 jours. Un vrai choc pour le Nantais, qui dit avoir d'abord cru à une blague lorsqu'il a reçu un appel de la part de Mark Zuckerberg, au mois de juin dernier. Tu m'étonnes !

"C'est l'une de mes histoires préférées de l'année", se réjouit de son côté le boss du réseau social dans le post qui accompagne le film. "Je n'aurais jamais imaginé que mon challenge 'courir 365 miles' finirait par pousser les gens à s'investir dans l'écologie." Les inscriptions au groupe RUN ECO TEAM pleuvent depuis du monde entier : Mark Zuckerberg a 82 millions d'abonnés sur Facebook, et son post puissant représente donc une publicité inespérée pour l'initiative de Nicolas Lemonnier. Qui se met à rêver plus grand : "Mon rêve, ce serait de courir aux côtés de Zuckerberg, mais aussi avec des dizaines de grands sportifs influents. Pour que tout le monde puisse s’identifier, et fasse de même, dans l’intérêt commun."

Usain Bolt, si tu nous entends...

À voir aussi sur konbini :