Pourquoi le jeu de Kim Kardashian est-il un succès ?

Il y a quelques mois, Kim Kardashian a lancé une application mobile qui est devenue ultra populaire et lui a fait gagner des millions de dollars. Décryptage d'un succès aussi inattendu que maîtrisé.

La semaine dernière, Kim Kardashian était invitée à la conférence Code Mobile qui se déroulait à la Silicon Valley, dédiée aux innovations en termes de smartphones et tablettes. Elle était présente en tant qu'experte des usages du téléphone portable.

Mais comme l'on pouvait s'y attendre, sa venue n'a pas fait l'unanimité, suscitant une déferlante de commentaires moqueurs sur le web ou dans les médias. Pourtant, ceux qui suivent l'actualité des nouvelles technologies le savent : sa présence était tout à fait légitime au regard des résultats spectaculaires de son application Kim Kardashian : Hollywood.

Publicité

En effet, en février 2013, la vedette de téléréalité et désormais réelle businesswoman a lancé une application mobile à son nom. Le but du jeu ? Devenir une star.

Le jeu – qu'elle à co-créé – nous permet donc d'élaborer un personnage destiné à devenir populaire dans l'univers impitoyable d'Hollywood. Pour nous aider, Kim Kardashian herself nous guide et nous conseille sur la meilleure façon d'y parvenir. Shooting photo, adresses shopping, amis influents... le but final est d'arriver à passer de la "E-list" de départ, au cercle très fermé de la "A-list", dont font partie les célébrités de ce monde presque parodique.

Publicité

Un succès financier

Si l'application est téléchargeable gratuitement, elle contient bien évidemment plusieurs options payantes qui permettent d'accéder à cette notoriété virtuelle beaucoup plus rapidement. Et comme l'application se révèle très addictive, ça fonctionne. Les options d'achat vont de 1,99 dollars à 100 dollars (175 000 dollars virtuels coûtent environ 74 euros).

Ainsi, selon une analyse relayée par CNN, cette recherche de gloire sur téléphone portable permettrait au jeu de Kim Kardashian de rapporter 700 000 dollars par jour, et 200 millions par an. Des résultats très loin d'être virtuels comme la célébrité vendue par l'appli.

Kim Kardashian

Kim Kardashian

Publicité

Le jeu est également très bien noté. Sur Google Play, 127 000 joueurs ont mis 5 étoiles sur 5 à l’application mobile et on compte 197 000 avis. Sur l’App Store, la note s’élève à 4 étoiles et demie sur 5 (382 avis) et le jeu figure à la 48e place du classement des applications gratuites en France, et aux États-Unis c'est dix fois mieux puisque le jeu arrive à la 4e position.

Si l'on peut pourtant railler la faible qualité du gameplay pour plusieurs raisons, force est de constater que Kim Kardashian a compris comment séduire le public et gagner de l'argent. Beaucoup même.

Une application addictive

Mais alors, qui joue au jeu de Kim Kardashian ? La cible principale de l'application mobile sont les jeunes filles entre 12 et 16 ans, mais également tous ses fans. Et c'est une base assez impressionnante puisque la jeune femme compte près de 21 millions de followers sur Instagram et 25 millions sur Twitter. Mais pas uniquement. Héloïse, étudiante de 23 ans, ne rentre pas dans ces critères et pourtant, elle y joue quotidiennement depuis cet été.

Publicité

Elle raconte :

Ma petite soeur de 16 ans m'a fait télécharger le jeu, et après nous jouions ensemble. L'interactivité proposée par l'appli – via Game Center – et les objectifs quotidiens faisaient que j'y revenais tous les jours. Le jeu impose que ces objectifs soient réalisés dans un temps réduit, ce qui fait que l'on est obligé d'y jouer plusieurs fois dans une même journée.

Capture d'écran du jeu de Kim Kardashian.

Capture d'écran du jeu de Kim Kardashian.

Une journaliste racontait même cet été dans un post très détaillé sur Jezbel comment elle avait dépensé près de 500 dollars en jouant au jeu de Kim Kardashian. Alors que, comme Héloïse, elle ne fait pas partie des 12-16 ans ciblés, elle s'est pourtant retrouvée dans un engrenage de jeu implacable qui l'a fait débourser plusieurs centaines de dollars.

Kim, reine de la communication

Bien qu'une partie de la réussite rencontrée par le jeu puisse être associée à la popularité de sa créatrice, le fait d'être une star n'est pas suffisant pour lancer une application à succès. D'autres avant elle se sont frottés au secteur sans parvenir aux chiffres phénoménaux engrangés par Kim Kardashian.

On en est bien loin même. Par exemple, Justin Bieber qui est extrêmement populaire sur les réseaux sociaux (56 millions d'abonnés sur Twitter) et dont la fan base ultra fidèle de beliebers n'est plus à présenter, a essuyé un échec en lançant "Shots of me" l'année dernière sur iPhone.

L'application pour laquelle il a investi 1,1 millions de dollars est un réseau social destiné aux adolescents, dont le but est de poster des selfies. Mais l'appli n'a jamais vraiment pris, car son nom n'a pas suffi à susciter l'intérêt.

Kim et ses soeurs, stars du show de téléréalité "L'incroyable famille Kardashian"

Kim et ses soeurs, stars du show de téléréalité "L'incroyable famille Kardashian"

Outre l'addiction provoquée par le jeu en lui même, la clé du succès se cache dans le personnage public de Kim Kardashian et surtout sa communication. En effet, c'est une star du téléphone portable. Elle en possède deux, dont un entièrement dédié à alimenter ses différents réseaux sociaux : elle poste quotidiennement des photos sur Instagram, et des commentaires sur sa vie via Twitter et Facebook.

Une communication virtuelle extrêmement millimétrée qu'elle mène depuis des années d'une main de maître et qui est une prolongation de son show TV L’Incroyable famille Kardashian.

Mon amie Kim

La jeune femme raconte qu'elle s'est énormément impliquée dans la conception du jeu, elle a ainsi passé des semaines à choisir les habits qui y figurent, les décors etc. En quelque sorte, Kim Kardashian : Hollywood est une extension de sa vie, qu'elle a voulue, malgré les contraintes du format de l'application, rendre la plus réaliste possible.

Ainsi, lors du lancement de la nouvelle version de l'application en juin 2014, elle explique qu'elle était au Mexique. Les concepteurs du jeu ont alors eu la bonne idée de lancer une update qui permettait d'emmener son personnage avec Kim en vacances et carrément d'avoir le même bikini qu'elle sur la plage. Un jeu de miroir qui s'est avéré ultra-efficace puisque cette "proximité" a permis aux joueurs de se sentir proches d'elle, de sa "vraie vie". Et elle a fait exploser les téléchargements.

L'update proposée pour Halloween.

L'update proposée pour Halloween.

En se calquant sur ce succès, Kim et les créateurs du jeu ont donc prévu une série d'updates sur un an qui s'adapteront aux différents voyages prévus par la star. Et elle n'est pas à court d'idées pour alimenter le jeu. Ainsi, de nouveaux personnages devraient faire leur apparition (le reste de sa famille ?) et l'on pourra aussi la facetimer. 

Un reflet des tendances de comportements actuels ?

Si l'application de Kim Kardashian est aussi téléchargée – et bien notée, c'est qu'elle joue aussi sur des ressorts qui reflètent les rêves, parfois inavoués, d'une partie de la société. En effet, qui n'a jamais rêvé de devenir une star ? En donnant la possibilité à tout le monde d'accéder, même virtuellement, à la célébrité, le jeu joue sur des tendances de comportements actuels.

La recherche du like, du commentaire ou encore du retweet sur les réseaux sociaux, qui ont permis à Kim Kardashian de développer puis d'entretenir sa popularité, sont autant de symptômes qui montrent la place qu'a pris l'image virtuelle dans la vie réelle. Et aujourd'hui, tout le monde pense pouvoir devenir une star. En témoignent par exemple les succès parfois phénoménaux de certains "YouTubers".

En couplant la fascination qu'exerce sa vie sur le public aux aspirations d'une partie la société, Kim Kardashian a trouvé une recette plus que rentable. Recette qui lui permet de vendre un produit à l'intérêt limité d'une manière extrêmement efficace.

Par Constance Bloch, publié le 04/11/2014

Copié

Pour vous :