AccueilÉDITO

"Je suis sourd", le Tumblr qui parle de surdité avec humour

Publié le

par Fanny Hubert

Le Tumblr "Je suis sourd" utilise les gifs pour parler de la surdité avec dérision. Son créateur, Lucas Wild, nous a parlé de son site et de son handicap.  

Lucas Wild est un jeune Alsacien de 20 ans. Sourd de naissance, il a décidé de créer le Tumblr "Je suis sourd" pour évoquer son handicap avec humour. Il compile les réactions qu'il peut entendre grâce à son implant et utilise des gifs pour les illustrer. Contacté par Konbini, il raconte comment lui est venue cette idée :

J’ai beaucoup visité les autres Tumblr de gens qui racontent leur vie avec des gifs. Et je me suis dit "Tiens, pourquoi pas raconter ma vie de sourd." J’ai mis quelques posts avec les phrases dont je me souviens quand je vois des gens qui rencontrent un sourd pour la première fois : "Tu lis sur les lèvres ?", "Tu parles aussi la langue des signes française ?", "T’es sourd depuis la naissance ?" etc.

Rien de méchant, ils sont juste curieux. Je les comprends. Mais parfois, ils disent des bêtises. C’est là que ça me donne envie de mettre sur mon tumblr les gifs qui correspondent aux réactions que j'ai eues. J'ai juste envie de partager.

"Quand je me gratte la tête et qu'on me demande : C'est quoi ce signe-là?" (Source : Tumblr "Je suis sourd")

"Je ne veux pas susciter de la pitié"

Même si son site traite de la surdité avec humour, son but n'est pas de minimiser son handicap. Il veut "montrer que la surdité est très difficile à vivre". Mais il ne veut en aucun cas passer pour une victime : "Je ne veux pas susciter de la pitié. La vie est dure et tout le monde a besoin de rire."

Lucas est une personne très ouverte qui n'a pas peur de répondre aux questions. Il se prête volontiers au jeu pour que les entendants changent de regard sur les personnes sourdes : "Je réponds avec plaisir parce qu’il faut que les entendants comprennent. Si un sourd ne veut pas répondre aux questions, comment les entendants peuvent comprendre ?"

La seule question qui le dérange concerne son origine. Quand on lui demande d'où il vient, il le prend plutôt mal parce que cela lui donne l'impression "de venir d'une autre planète".

C’est à cause de mon "accent de sourd", mes fautes d’orthographe et de syntaxe... La langue française, je l’apprends comme une langue étrangère.

"Quand quelqu'un dit : Je préfère être sourd qu'aveugle" (Source Tumblr "Je suis sourd")

Ne pas juger et faire des efforts

Son Tumblr a fait réagir les personnes sourdes qui envoient parfois des messages à Lucas. Cela l'aide à ne plus se sentir seul et à comprendre que d'autres vivent les mêmes situations que lui. Ses parents sont entendants et il explique que dans son entourage, il n'a pas vraiment d'amis sourds car il trouve, comme il l'écrit sur son site, qu'ils sont parfois fermés : "Ça ne veut pas dire que je n’aime pas les sourds. Comme je suis souvent entouré de personnes entendantes, je ne vois pas beaucoup de sourds dans ma région. Mais, tous les sourds ne sont pas fermés." 

Pour permettre aux personnes sourdes de s'ouvrir plus aux autres, Lucas pense que c'est aux entendants de faire des efforts et de ne pas avoir d'a priori :

Nous, les sourds, faisons beaucoup d'efforts pour lire sur les lèvres pour comprendre. Quand les sourds ne comprennent pas, les entendants laissent vite tomber et ils disent toujours : "Non rien, ce n’est pas grave." Ça nous vexe... Les entendants pensent souvent que les sourds ne sont pas capables de suivre une conversation. Si, on est capables mais il faut juste aller doucement.

Lucas prend même le temps d'apprendre les bases de la langue des signes aux entendants qu'il rencontre, même si généralement ceux-ci "ne s'en souviennent plus après". Il incite aussi les entendants à ne pas juger et ne pas faire de différences face à quelqu'un atteint de surdité : "Souvent les entendants me voient avec mon implant cochléaire, avec la tête un peu “dégoutée". Ils n’osent pas venir me voir pour me dire ou me demander quelque chose. Je n’aime pas les regards un peu bizarres. J’ai l’impression que je passe pour un monstre."

"Quand j'essaye d'expliquer quelque chose oralement" (Source Tumblr "Je suis sourd")

Rêve de haute couture

Lucas nous raconte aussi qu'il a connu quelques difficultés durant sa scolarité qui est un peu différente des autres élèves :

Au primaire, j’étais dans une classe spéciale pour les sourds avec un professeur spécialisé. Nous, les sourds, on a une année "en retard" (on dit CP1 et CP2). Ça nous permet d’apprendre les bases tranquillement. 

Ensuite, au collège, je me suis intégré dans une classe d'entendants. Et c’était difficile pour moi, le changement. Mais j'avais une aide-communication (comme une interprète mais plus adaptée aux étudiants) pour traduire ce que les profs disaient.

Mais ces obstacles ne l'ont pas du tout arrêté pour autant. Il a obtenu un bac pro dans les Métiers de la Mode et du Vêtement ainsi qu'un diplôme de Technicien des Métiers du Spectacle. Il a aujourd'hui pour projets de reprendre ses études et nous avoue que son "rêve est de travailler dans la haute couture."

À voir aussi sur konbini :