AccueilÉDITO

On en sait plus sur le prix du prochain iPhone

Publié le

par Benjamin Benoit

Si vous le voulez, il vous faudra certainement débourser une somme à quatre chiffres.

Le 12 septembre prochain se tiendra à Cupertino, en Californie, la grand-messe annuelle d’Apple, où le grand mufti Tim Cook va s’adresser à ses disciples, acheteurs et actionnaires, pour dévoiler les projets annuels de la marque à la pomme. L’occasion d’enfin mettre le doigt sur les caractéristiques des prochains modèles de smartphones. Mauvaise nouvelle, donc : "l’iPhone 8" vous demandera de casser votre PEL. Entre rumeurs, leaks, informations concrètes et autres billevesées, il faut faire le tri, mais certaines sont particulièrement crédibles. Accessoirement, Apple devrait laisser tomber la numérotation annuelle pour un nom plus axé "anniversaire", dix ans après le premier modèle : l’iPhone X.

Après plusieurs semaines de tergiversations autour du prix de cette prochaine gamme, le journaliste spécialisé Benjamin Geskin, qui affirme relayer une source d’Apple, évoque les trois prix suivants :

De 1 000 à 1 200 dollars selon la capacité de stockage voulue, donc.

La mauvaise nouvelle, c’est que dans les industries de la tech, du jeu vidéo et bien d’autres, un produit vendu 1 000 dollars aux États-Unis s’affiche souvent à 1 000 euros en Europe. Pas la peine de compter sur la puissance actuelle de la monnaie européenne, donc. La course au smartphone le plus cher reprend donc de plus belle, après la mise en vente, aujourd’hui, d’un Samsung Galaxy Note vendu lui aussi à plus de 1 000 euros. Et quitte à extrapoler, si vous souscrivez une assurance et achetez des accessoires – dont une coque –, votre colis atteindra haut la main 1 500 euros. On rappellera, à toutes fins utiles, que les prix des générations précédentes chutent toujours d’une centaine d’euros quand un nouveau modèle est annoncé.

Cet article du site spécialisé CNET explique rationnellement pourquoi Apple pratique sereinement cette hausse de prix : les versements mensuels rendent la pilule plus facile à faire passer, le prix à quatre chiffres existe chez la marque, les concurrents les pratiquent déjà, la notion d’objet de luxe est toujours porteuse et un tel prix endigue la demande et évite les pénuries. Pas besoin de boule de cristal, les amateurs seront au rendez-vous.

À voir aussi sur konbini :